Annexe regates virtuelles Francais Annexe virtual regattas English Annexe regatas virtuales Spanish
L'annexe
des SO
Retrouvez l'Annexe des SO sur

Comentarios Regatas SO

Tour de France 2011 - Leg 2

mini class annexe Regatas Virtuales mini satellite annexe Regatas Virtuales

Par Olympic Star - Samedi 16 Juillet 2011, 10:37

Une dernière petite chronique pour la route, … vous ne m’en voudrez pas si je ne me suis pas levé trop tôt ce matin pour la rédiger, … j’imagine que nombre d’entre vous en ont également profité pour faire la grasse matinée ce matin et sécher la bascule de 8 heures. Enfin, quand je dis ça j’omets un peu le fait que seuls environ 1400 skipper ont bouclé cette étape marathon et qu’il en reste encore plus de 8000 sur l’eau. Alors mes amitiés à tous ceux là qui ont pris leur temps, se sont égarés en route ou ont pris le train en marche comme « Le Moldu ».


Je ne me suis pas beaucoup pressé non plus car je vous avais déjà tout dit hier. L’éclatante victoire de « Ricoo » sur laquelle je ne reviendrais pas tant les superlatifs pleuvent sur le forum, … la superbe course du trio des poursuivants « laFermedesReptiles », « Toubab Seb » et « Penelope Solete » qui ont fait le trou sur leurs poursuivants. Le final épatant de « Hugo 28 » qui emporte largement le sprint de l’armada devant « Louis47 » qui aura superbement résisté à « Mifou » et l’exploit n’est pas anodin car « Mifou » qui était parti très à l’Ouest dans le golfe de Gascogne puis s’était fourvoyé les long des côtes andalouses après Gibraltar a réellement fait une course magnifique.


Pour ma part je termine à l’agonie à une peu flatteuse 200ème place et je m’en veux un peu d’avoir entraîné dernière moi à l’est de Majorque pas mal de monde qui avait confiance en moi. L’addition en temps n’est pas catastrophique puisque je constate ce matin avec surprise que je demeure 5ème au classement général provisoire derrière un quatuor royal composé de « Ricoo », « Hugo 28 », « Mifou » et « Reves de Gosse TPN ». Je suis heureux de voir que « Corinette44 TPN » (6ème) reste dans le coup, il le mérite après sa très belle course ou il n’aura en fait commis qu’une seule erreur !


N’y voyez pas là de lien de cause à effet mais je suis au regret de vous annoncer que cette course aura été ma dernière. Je ne participerai pas à la 3ème étape, je ne prendrais pas non plus le départ de la Clipper le 31 juillet comme j’en avais pourtant l’intention il y a quelques temps encore. J’aime pourtant toujours autant ce jeu et j’ai un plaisir immense à faire partie de cette communauté SO. J’ai commencé la course virtuelle il y bien longtemps, j’étais en tout état de cause déjà présent à la Route du Rhum 2006-2007, il y a bientôt 5 ans … http://www.challenges.fr/actualites/ent ... teaux.html ... et depuis je n’ai pas lâché la barre. De béotien total, j’ai progressé depuis deux ans en regardant faire les meilleurs, en me documentant sur les forums et depuis 1 an en utilisant ces merveilleux logiciels imaginé et conçus par quelques petits géni de l’informatique.


Malheureusement ce jeu est une drogue, certes douce, mais une drogue quand même et il est incompatible avec une vie de famille, ou alors il faut que sa femme ou sa compagne accrochent au truc et se prennent au jeu. Pour mon cas, cela aura été bien loin d’être le cas. Aujourd’hui je me rends compte que si je persiste je vais mettre en danger mon couple. Par ailleurs j’ai fait une pause dans ma vie professionnelle depuis un an et cela m’a permis d’être beaucoup plus disponible pour jouer, … mais, heureusement, les affaires reprennent et en tout état de cause je n’aurais plus été aussi assidu. Tout cela mis bout à bout, la conclusion est naturellement venue s’imposer à mes yeux. Je me dois d’arrêter.


Ce n’est toutefois pas un adieu mais plutôt un au-revoir, je ne vais pas vous quitter définitivement, je ne serais plus l’eau mais je vais autant que possible continuer à rédiger quelques billets sur le forum ou sur l’annexe. Je suis souvent matinal et quand je le pourrais je viendrais écrire une petite chronique sur les courses qui m’intéressent.


Merci en tout cas pour votre fidélité à tous, merci à tous ceux qui m’ont donné un coup de main sur l’eau un jour ou l’autre – ils se reconnaitrons – merci à tous ceux qui m’ont servi de guide et de professeur, volontairement ou non, merci à tous ceux qui ont été des lecteurs assidus de mes chroniques quotidiennes sur la Vélux 5 Océans et sur ce Tour de France. Merci à tous ceux enfin qui m’ont pris en ami et m’ont envoyé de sympathiques petits messages auxquels je me suis toujours efforcé de répondre.


Bonne continuation à tous.
Renaud

Par Olympic Star - Vendredi 15 Juillet 2011, 08:39

La messe est dite et un quatuor de choix semble ce matin voguer allègrement vers l’arrivée. Même avec la perspective de faire face à des vents défavorables, ils possèdent une telle avance que je vois mal la horde qui va être lancée à leur poursuite à partir de 8 heures les rattraper.


Entre ces quatre mousquetaires, l’ordre est également bien établi , « Ricoo » va remporter sa deuxième étape sur ce Tour de France et une nouvelle course dans sa longue carrière virtuelle. Encore 35ème au scratch, il aura réalisé une course parfaite dans une épreuve qui n’aura pas ménagé les pièges et autres chausses trappes. Bravo à lui comme à son copilote émérite qui prends régulièrement le relais pour le soulager, … et ce tout en gérant son propre bateau et avec succès.


Derrière « Ricoo », à moins de 7 milles, c’est « LaFermedes Reptiles » qui va prendre la seconde place. Superbe fin de course pour ce bateau qui va réaliser son meilleur résultat moins d’un mois après avoir fini 8ème du Bol d’Or Mirabaud. Certainement pénalisé par une trajectoire rectiligne le long des côtes portugaises, il aura su au mieux exploiter les innombrables ralentissements de la tête de course pour se rapprocher dans un premier temps avant de trouver l’ouverture il y a deux jours.
« Toubab Seb » va devoir se contenter de la 3ème place. Ce marin très expérimenté en AO fait des débuts tonitruants en SO et devrait s’assurer un premier podium amplement mérité car il aura fait toute la course devant. Un nouveau cador à retenir si jamais il persévère dans la catégorie.
Enfin « Penelope Solete » est venu sur la fin s’immiscer dans la lutte en tête et pourrait avec plus de 20 milles d’avance sur la horde conserver sa très belle 4ème place. De très loin son meilleur résultat devant sa 31ème de la Route du Rhum en Multicoque … et de la 1ère étape de ce Tour de France à la Voile. A noter que cela devrait lui permettre de bien se replacer au classement général car ses deux prédécesseurs n’ont pas couru la 1ète étape.


Derrière ce quatuor qui est passé entre les gouttes, tous ceux qui avaient choisi de passer entre les Iles Baléares ont souffert depuis 24 heures. Certains ont choisi de se replacer à l’ouest pour aller rechercher un angle d’attaque intéressant pour l’emballée finale, d’autres ont insisté pour trouver une route directe assez biscornue pour remonter au nord sur Port Camargue.
Sur cette dernière, deux bateaux restent intercalés et conservent une petite chance de terminer derrière le quatuor de tête, ce sont « Rhumpoire RKN » (5ème) et « RKN Hongroum » (6ème) qui sont menés par le même skipper, le vainqueur du Rhum en mono. Mais les autres sont plus loin désormais à 50 milles de la tête de course, emmenés par « philippej » et « Olympic Star » et ils n’ont pratiquement aucune chance de résister aujourd’hui à la horde sauvage qui va débouler ce matin depuis la côte espagnole.
Emmenée actuellement par « Hugo 28 RKN » (7ème), devant « Louis47 » (8ème), « Campesinos » (9ème) et « Mifou » (10ème), l’armada est un amas serré de bateaux qui attendaient la bascule pour s’élancer vers l’arrivée. Ils vont bénéficier aujourd’hui d’un meilleur angle d’attaque pour rejoindre Port Camargue mais en revanche les vents ne sont pas forcément aussi bons qu’ils l’espéraient et ils ne seront pas au port ce soir à 20 heures, un luxe que seuls les 4 premiers vont connaitre.


Il reste donc une minuscule incertitude due à la bascule de 20 heures ce soir mais normalement ils devraient se battre comme des chiffonniers pour les places d’honneur et arriver dans un mouchoir de poche en temps puisque c’est bien là le mode de calcul du classement de la course. A ce jeu là les experts de la technique que sont « Hugo 28 RKN », « Mifou » et « Reves de Gosse TPN » devraient se régaler alors que pour ma part je salue la présence d’un grand ancien, « Aigle-vert ACE » bien placé dans ce groupe de tête et ça fait plaisir de le revoir à ce niveau.


Une petite pensée pour finir à « Corinette44 TPN », un peu entre deux eaux et qui méritait mieux compte tenu de sa très belle course.


Bonne dernière journée à tous, car demain matin les 1000 premiers seront déjà au port, et courage à tous les autres.

Par Olympic Star - Jeudi 14 Juillet 2011, 08:22

La côte espagnole pour la deuxième fois a fait son lot de victimes. Après l’Andalousie, c’est cette fois-ci le Golfe de Valence qui s’est retrouvé dans une zone de calmes et le franchissement du Cap de la Nao est devenu une vraie sinécure pour tous ceux qui avaient choisi cette voie. Pour remonter sur les côtes du sud de la France il y avait 4 options possibles. Le long des Côtes espagnoles, entre Ibiza et Majorque, entre Majorque et Minorque ou à l’est de Minorque.
La carte satellite de Roland est formelle, nul n’est passé à l’est de Minorque. Je dois pourtant dire qu’hier soir « Chocotte44 » a bien été tenté, il avait passé toute la journée d’hier à faire du nord-est pour se positionner, mais en pleine nuit il a changé d’avis découragé par ces vents contraires qui se promettaient à lui jusqu’à l’arrivée.
La route la plus efficace sans nul doute c’était celle entre Ibiza et Majorque et bien entendu c’est celle que « Ricoo » a emprunté. Une route que finalement peu d’AO avaient choisi auparavant ce qui fait que « Ricoo » non content de survoler le classement SO, occupe actuellement une flatteuse 24ème place au scratch.


A un peu plus de 7 milles de « Ricoo », « Toubab Seb » s’est confortablement installé à la deuxième place. A ses dires, avec un peu de chance pour avoir omis de se réveiller la nuit de mardi à mercredi, … ce qui lui avais permis un repositionnement salutaire à l’est. Mais depuis lors il n’a cessé de progresser pour finalement déborder « Corinette44 TPN » (3ème) avec qui il va lutter pour la deuxième marche du podium car pour la plus haute, … la messe est dite !
Derrière ce trio, ce sont des petits nouveaux qui s’illustrent. J’avais bien vu venir « LaFermedesReptiles » (4ème), concurrent expérimenté que j’avais déjà affronté sur la Bénodet – Martinique et qui vient encore de s’illustrer sur le Bol d’Or (8ème). « Penelope Solete » (5ème) me pose un problème car je ne parviens pas à la conserver en ami, … peut être m’a-t-elle blacklisté ? puis suivent « Rhumpoire RKN » (6ème) dont le skipper gère également « RKN Hongroum », le vainqueur de la Route du Rhum en Monocoque, un peu plus loin au classement (16ème) , MadeiraAtlanticPearl » (7ème), « Ranger J5 » (9ème) et « Ventkitourn » (10ème). Intercalé au milieu de tous ces outsiders plus ou moins inattendus on retrouve « Hugo 28 » (8ème) qui a opéré un salutaire rapprochement hier après-midi et cette nuit en choisissant de laisser Majorque à tribord.


J’aurais sans doute bien fait de l’imiter hier après-midi mais pour ma part j’ai choisi de laisser Majorque à babord et de tenter une nouvelle voie. Je me suis rapidement rendu compte que j’étais devancé sur cette route par quelques bateaux que je n’avais pas non plus vu venir. Décidemment sur cette course c’est fou le nombre de bateaux différents qui sont venus à un moment ou à un autre s’illustrer devant.
Ce matin au sortir d’une nuit éprouvante à faire du rase-cailloux, à changer de case de vent en diagonale toutes les heures en moyenne et à passer du spi au foc, c’est « Bogillou » (14ème au général) qui sort en tête du défilé, devant « Philippej » (17ème) et « Olympic Star » (19ème), … « Cyann » (23ème) ayant cédé un peu de terrain cette nuit en restant trop à l’est (ou trop dans son lit !). Mais derrière nous, tous près, il y a de vieilles connaissances comme « guigui76 » (24ème), « Otta-two » (26ème), « Verderum » (28ème) et « Sergio40 » (30ème).
Je ne sais si sur cette voie nous avons une chance de venir inquiéter le groupe de « Ricoo » à défaut du Maître lui-même sur notre bâbord, la météo à venir sera essentielle. Si jamais une bulle s’installe entre eux et nous il y a peut être un coup à jouer.


Enfin, quelques mots bien sûr sur le gros de la troupe le long des côtes espagnoles, groupe qui s’est scindé cette nuit en deux files ininterrompues de bateaux. La première la plus au large est emmenée par « Reves de Gosse TPN » (154ème) devant « Traban155 TPN », « Chadoko » et « Michbidou50 TPN ». La seconde plus près des côtes est emmenée par « Mifou » (199ème) devant « Bory’s », « Louisdeouis RKN » et « Mastoli ». Ces deux groupes devraient toucher à nouveau du vent ce matin mais avec plus de 50 milles de retard sur « Ricoo » il ne leur faut plus guère espérer jouer le podium même si des places d’honneur son encore parfaitement jouables tant les conditions sont changeantes.


Il est l’heure de vous poster ma chronique au moment ou la bascule arrive. Les vents sont dans tous les sens et de prime abord il semble bien délicat de dire quel groupe va être avantagé. Peut être sans doute encore celui de « Ricoo » qui n’a pas les plus puissants mais sans doute les mieux orientés. En tout cas cela va être une nouvelle journée éprouvante sur l’eau. Heureusement c’est férié, cela va en aider certains !


Bon 14 juillet !

Par Olympic Star - Mercredi 13 Juillet 2011, 08:23

Alors là il y en a … partout, … de Cartagena sur la côte espagnole jusqu’à la côte algérienne, … c’est le grand écart total sur une mer méditerranée couverte de bateaux. Mais ce n’est pas tout, … des sudistes se retrouvent désormais le plus au nord alors que la plupart des nordistes d’hier sont partis à l’Est … c’est à y perdre son latin, … quelle course !!!


Je ne sais pas par quel bout la prendre pour la commenter, … pas vraiment certain que le classement du jour reflète la vérité du moment, … il me faut donc me mouiller un peu !, … quasi certain en revanche que la météo à venir infléchira tous mes jugements. Mon premier sentiment serait quand même ce matin de féliciter les extrêmes, il semblait si facile et si évident de se laisser porter par les vents qu’effectuer des choix différents mérite à tout point de vue la citation.


A tout seigneur tout honneur commençons donc par « Ricoo » qui s’est lancé dans une nouvelle épopée. Hier soir j ‘ai bien vu ce qu’il comptait faire et je me suis dit que cela relevait d’une certaine cohérence, … ce matin lorsque je vois ou certains sudistes sont parvenus le long des côtes espagnoles, je me dis qu’il y avait peut être mieux à faire pour « Ricoo ». Mais dans une heure, après la bascule, si les côtes espagnoles se révèlent davantage encalminées qu’elles ne devaient l’être, … je me dirais à nouveau que « Ricoo » a été visionnaire. En tout cas il a fait quelque chose de rare, il a refusé le vent pour prolonger sa course à l’Est jusqu’aux côtes algériennes en espérant en toucher davantage ce matin pour entamer enfin sa remontée. Il n’a pas respecté l’adage qui veut que tout ce qui est pris n’est plus à prendre et il n’est pas certain qu’Eole supporte l’outrage commis.
En tout cas ce matin « Ricoo » pointe à la 149ème place des SO et derrière lui ils n’ont pas été nombreux à le suivre dans son raisonnement, tout juste peut on comptabiliser à une petite dizaine de milles « Corinette44 TPN » (359ème) déléguée par les TPN au marquage du Maître, ensuite c’est le désert, … un bateau non identifié puis un petit groupe emmené par « Otta-two » (869ème) mais déjà très loin plus de 35 milles derrière « Ricoo ».


A l’opposé, le long des côtes espagnoles « JFLBJFLB » (4ème) a fait le choix inverse, il a entamé depuis hier soir une longue remontée plein nord qui l’amène tous près des côtes à hauteur de ce petit cap qui défend l’entrée dans le golfe d’Alicante. Un choix à la fois censé car cela peut lui permettre de trouver ce matin des vents d’ouest qui vont lui permettre de remonter plein nord, … mais aussi un choix risqué quand on voit ce qui est arrivé à ceux qui s’étaient enfermés le long des côtes au sortir du détroit de Gibraltar. Longtemps leader cette nuit, « JFLBJFLB » a cédé son sceptre ce matin à « Louisdeouis RKN » notre nouveau prophète qui, sur la même stratégie, a infléchi sa course au nord-est au petit matin. Chapeau bas en tout cas à tous les deux qui peuvent faire l’écart dans cette zone.


De nouveaux bateaux ont effectué également cette remontée de nuit au nord et sont venus prendre position en tête de course. Il y notamment un duo qui lutte actuellement pour le podium composé de « Ermione2 » (2ème) et « Chadoko » (3ème). En m’intéressant un peu à eux que je ne connaissais pas je découvre qu’ils sont des concurrents à prendre au sérieux – cela dit ce n’est pas étonnant si ils en sont là après maintenant 8 jours de course. « Ermione2 » a quand même terminé 8ème du Challenge Roland Jourdain et 21ème de la Sevenstar, alors que « Chadoko » avait été très régulier (4 Top 30) l’été dernier sur Cap Istanbul et la Solitaire du Figaro. En tout cas ils sont actuellement à tout juste 1 mille de la tête et bien placés pour y demeurer un moment … si les vents sont conformes.


Bien placés également « Oban29 » (5ème) un peu plus à l’Est et « Morbreizher » (6ème) qu’une longue nuit de sommeil – il n’y a qu’à regarder sa trajectoire – n’a guère pénalisé et qui reste dans la course quoiqu’un peu en retrait.


Mais la bonne surprise c’est que dans cette zone on retrouve aussi certains des anciens nordistes qui ont profité de la nuit pour revenir à moins de 10 milles de la tête de la course. La palme, puisque l’on distingue les originaux, à « Anonymette » (7ème) qui a eu le courage de virer de bord dès la sortie du golfe d’Almeria et qui croise désormais à hauteur de Cartagena tout juste 5 milles derrière « JFLBJFLB ». Mais le danger pourrait venir également de certains des favoris qui se sont bien replacés comme « Reves de Gosse TPN » (12ème) et « Mifou » (14ème), ou l’étonnante « Sirene du Zephyr » (16ème) qui se faisait discrète(elle j’en suis certain cela en est une) et qui taille sa route comme une grande.


Bon, nous avons parlé des côtes algériennes, des côtes espagnoles, … mais ici, … il y a aussi un centre, … et ce centre a peut être de l’avenir (ce n’est pas comme ailleurs). Les leaders du centre ce sont actuellement « Louis47 » (8ème) pour le centre gauche et « Toubab Seb » (17ème) pour le centre droit, … car vous savez, ici il y a également plusieurs centres. Tous deux qui venaient du sud ont fait le choix d’obliquer leur course cette nuit pour faire de l’Est et se replacer en vue des vents puissants qui s’annoncent à l’Est. Derrière eux là aussi quelques nouveaux apparaissent comme « CeltiXX II RRR » (11ème) qui pourrait faire un procès à celui qui l’a affublé d’un tel nom, juste derrière « Louis47 » ou « LaFermedesReptiles » (24ème).


Bon, la bascule vient de se passer et finalement le centre s’en sort bien alors que c’est la côte espagnole qui semble de prime abord pénalisée. Ce n’est pas du luxe car, au centre, c’est encore là que les anciens nordistes dont je fais partie, toujours emmenés par « Hugo 28 » ont accumulé le plus gros retard sur les anciens sudistes. Ce n’est donc que justice si nous pouvons aujourd’hui nous refaire un peu la cerise.


Bonne journée à tous, la mienne va se dérouler sous plus de 20 nœuds de vent, … quel bonheur !
... enfin, vu sa taille, vous devez bien vous doutez que je n'ai pas attendu la bascule pour rédiger la chronique d'aujourd'hui

Par Olympic Star - Mardi 12 Juillet 2011, 08:53

La cabane est tombée sur le chien, … l’expression fétiche de Jean-Paul Ollivier, émérite commentateur du Tour de France cycliste, trouve ici toute sa place pour qualifier la poisse qui colle à nous autres nordistes qui nous trouvons scotchés par la petôle le long des côtes espagnoles alors même que les sudistes prennent le large plus près des côtes marocaines.


« Ricoo » l’avait bien dit hier, c’est du poker, … et une fois de plus, Eric à joué et il a gagné. On a beau y être habitué, on se demande toujours comment il fait ! Hier pourtant au sein du groupe du tête ils ne sont pas si nombreux à l’avoir suivi dans son option sud, … « Corinette44 TPN » (2ème) la seule des TPN à avoir choisi le sud, « louis47 » (3ème) et « Louisdeouis RKN » (4ème) ressuscité parmi les vivants après son changement de réveil matin !


Derrière, de nouveau bateaux apparaissent comme « Penelope Solete » (5ème et 31ème de la 1ère étape) et « Morbreizher » (6ème). A noter également les positions peut être plus intéressantes de « oban29 » (7ème et 46ème de la 1ère étape ) et de « Toubab Seb » (8ème) encore un peu plus au sud. Enfin, « Tromelin2971 » (9ème) et le revenant « Chocotte44 » (10ème) complètent le nouveau Top 10.


Et pour être complet il convient de mentionner « JFLBJFLB », (seulement 101ème actuellement), mais le plus au sud de tous et presque le plus à l’est à hauteur de « Ricoo ». On a fait le tour des grands gagnants de cette journée noire pour une grande partie de la flotte de ce Tour de France à la Voile mais l’on va vite se rendre compte qu’il y en a bien d’autres derrière qui devraient également progresser au classement car les nordistes sont encore avantagés par le fait qu’il ne semble plus y avoir de bouée de classement avant Port-Camargue. Quand les sudistes vont pouvoir remonter directement sur les Baléares les nordistes vont encore faire de l’Est et perdre des places.


Car les nordistes sont restés encore bien à l’ouest de la flotte, totalement encalminés depuis plus de 24 heures et avec les prévisions en cours nous ne serons pas à Almeria avant ce soir. Cette nuit il y a eu deux écoles au sein des nordistes. Les courageux qui se débattent comme des mouches collées dans du miel et les résignés qui ont avant tout pensé à récupérer et à attendre que l’orage passe !


Personnellement j’ai fait partie des seconds et j’ai laissé filé nord-est pour me retrouver au dessus de 36°32’30. Seuls « Hugo 28 », « AssoMadifference87 » et « 17EG1 » ont fait ce même choix et ce matin avec une grande surprise je retrouve dans cette zone quelques vieilles connaissances revenues du diable vauvert comme « Mastoli » ou « guigui76 ». La journée qui s’annonce pour nous ne vas pas arranger notre classement. La chute s’annonce sévère !


Ceux qui ont fait l’effort de se débattre s’en sortent un peu mieux toujours emmenés par le valeureux « Reves de Gosse TPN » suivi de l’étonnant(e) « Anonymette » qui a dépassé « Michbidou TPN » alors que « Bory’s » s’accroche un peu plus au sud et « Mifou » n’est pas bien loin. Eux vont retrouver un peu plus de vent mais pas forcément mieux orienté.


Pour nous tous au nord il va falloir nous échapper rapidement de la zone et faire de l’est pour espérer récupérer ce soir les vents soutenus qui s’annoncent pour ce soir et qui pourraient nous éloigner définitivement de ces côtes perfides et nous entraîner jusqu’au Baléares en espérant que « Ricoo » et les sudistes aient la gentillesse de nous y attendre, … on peut rêver !


Bon la cabane est tombée sur le chien mais le chien n’est pas mort, à défaut d’être brillant sur l’eau il continue à rédiger ses chroniques. Il vous souhaite en tout cas une bonne journée, ensoleillée ici dans le sud-ouest , en espérant que les orages attendus se feront attendre.

Par Olympic Star - Lundi 11 Juillet 2011, 07:52

A la faute, … le détroit de Gibraltar joue son rôle de juge de paix, il n’a pas épargné ce matin trois acteurs de ce début de course. « Roch’Hir » tout d’abord, qui jusqu’ici avec une application louable s’efforçait de calquer sa progression sur celle de « Ricoo » et qui a finalement cédé à la fatigue en oubliant de se réveiller en ce petit matin. « Louisdeouis RKN », ensuite, si brillant pourtant sur cette deuxième étape et qui en a fait de même. « Lady Domy » enfin qui était visiblement réveillée mais pas suffisamment car si elle a bien changé son cap au franchissement de vent elle n’était pas pour autant dans la bonne case de vent, … une mésaventure qui peut parfaitement arriver en se faisant piéger par les arrondis de Pacotool, j’en ai souvent fait l’amère expérience. Mais une aventure qui en l’occurrence peut également laisser supposer une utilisation des way-points car généralement on s’en rend compte immédiatement et on rectifie le tir illico, … ce qui n’est pas le cas de « Lady Domy ».


Le Top 10 s’est éclairci et l’horizon de « Ricoo » également même si le grand ralentissement a vu tout le monde se rapprocher du leader. Ce doit quand même être rageant de voir tant d’efforts annihilés en si peu de temps et si mal récompensés ! « Reves de Gosse TPN » est revenu à moins d’un mille d’Eric et « Michbidou56 TPN » (3ème) n’est pas bien loin. « Hugo 28 » est désormais 4ème et devance « JFLBJFLB » (5ème), « louis47 » (6ème) et « Corinette44 TPN » (7ème) qui doit prendre le leadership en catégorie féminine. « ANONYMETTE » (8ème), « Toubab Seb » (9ème) et « amiral-81 » (10ème) complètent désormais le Top 10. A noter que ce dernier que je cite pour la toute première fois dans mes chroniques a quand même terminé 22ème de la 1ère étape et qu’il va effectuer un beau rapproché au général s’il maintient son classement.


Pour ma part j’ai passé une nuit correcte, un seul réveil à 1h du matin pour me positionner pour la nuit, … et ensuite un cap 90° pas forcément optimal pour ma progression mais suffisamment en tout cas pour mon état d’esprit actuel. Bon, certes je n’ai pas gagné grand-chose sur le trio « Mifou », « 17EG1 », « Bory’s » sur lequel j’aimerais bien revenir. Ce redoutable trio est d’ailleurs désormais positionné dans le Top 25 et devrait en reprendre quelques uns avant Port Camargue. Moi, je vais déjà me satisfaire de réintégrer la première page de l’Annexe des SO, … et encore, en fonction de l’orientation des vents ce matin, ce ne pourrait être que très provisoire !


Là c’est vraiment la grande inconnue pour la bascule et c’est assez stressant, … que va nous réserver la météo. L’élastique avec la tête de course qui s’est bien détendu va-t-il se retendre subitement ? « Ricoo » va toucher 5° 22’30 W bien avant tout le monde et devrait en profiter pour reprendre la large. Le portillon de Gibraltar va lâcher les voiliers toutes les 10 minutes, comme dans une course de Biathlon.


A priori nous sommes partis pour lécher les côtes andalouses et quelques parties de rase-cailloux, mais la mer méditerranée est traitresse et la météo y est très instable. Tout peut changer très vite ! Sans zézo il ne sera pas possible d’anticiper deux heures avant la bascule et les pièges seront donc bien réels. Une nouvelle course commence, elle ne sera pas moins intéressante.


Bonne semaine à tous ... et ne vous inquietez pas, la chronique va perdurer !

Par Olympic Star - Dimanche 10 Juillet 2011, 08:32

Une journée somme toute assez tranquille à faire du sud pour rejoindre l’Algarve en contournant le Cap Saint-Vincent pour rentrer dans le Golfe de Cadix. Finalement les vents sont favorables pour nous permettre de progresser à bonne allure et sur une ligne assez directe, … du moins si l’on évite comme moi de faire l’école buissonnière pour aller chercher des trajectoires improbables.
C’est bien le problème lorsque l’on décide de passer en mode SO night, il faut faire des choix et hier soir il y en avait trois possibles, droit sur le Cap Saint-Vincent au vent arrière en pénalisant un peu sa vitesse mais en faisant route directe, plein sud comme mon ami « 17EG1 » pour aller chercher un bon angle d’attaque pour ce matin ou plus à l’Est comme moi pour conserver de la vitesse. Mon idée n’était pas absurde mais encore eut il fallu que je me réveille un peu plus tôt car là, non loin des côtes portugaises il va me falloir revenir en arrière pour franchir ce satané cap.
Et devant la tête de course va filer à bonne allure sur Gibraltar. Mais le franchissement du périlleux détroit ne se fera pas de jour mais bien la nuit prochaine ou il va sans doute être difficile de dormir sous peine de s’échouer ou de ne plus avancer.


La journée qui vient de s’écouler n’a occasionné que peu de changements, « Curupira VIII » s’est arrêté au Portugal pour retrouver la terre de ses ancêtres, « Corinette44 TPN » et « Toubab Seb » ont légèrement reculé alors qu’en contrepartie, « JFLBJFLB », « Louis47 » et l’inconnue « ANONYMETTE » sont venus intégrer le Top 10. Devant « Louisdeouis RKN » est venu à bout des TPN désormais emmenés par « Reves de Gosse TPN » pour monter sur la troisième marche du podium mais à distance respectable du duo « Ricoo » - « Roch’Hir » qui caracole toujours en tête.
Ce Top 10 est d’ailleurs en train de creuser l’écart et les premiers viennent de plus de franchir le cap Saint-Vincent ce qui va leur permettre à la bascule de virer alors que derrière, nous allons devoir pour la plupart tirer des bords avant d’être en mesure d’en faire de même. Vivement Gibraltar et le grand coup de frein qui devrait nous permettre de recoller. Mais cela va faire l’effet d’un élastique qui se tendra à nouveau lorsque les premiers retoucheront du vent.


Enfin, même si je n’ai pas été très heureux dans mes choix je suis au moins toujours dans la course contrairement à notre ami brésilien qui a du nous abandonner à contrecœur. Une petite pensée pour lui aujourd’hui et bon vent à tous.

Par Olympic Star - Samedi 09 Juillet 2011, 07:26

Nous allons attaquer notre 5ème journée en mer depuis le départ et inexorablement la situation a tendance à s’éclaircir. Les bonnes surprises de ce début de course rentrent peu à peu dans le rang pour céder la place à des marins plus confirmés qui progressivement ont pris possession du Top 10 SO. Les organismes souffrent et il devient difficile de s’accrocher devant sans être vigilant à chaque changement de case de vent. Cette nuit l’orientation des vents nous proposait par ailleurs un exercice délicat entre spi et foc et il fallait sacrément anticiper hier soir et chercher de l’angle pour être en mesure de passer une bonne nuit tout en progressant au classement.


Ceux qui ne lâchent pas la barre comme « Mifou » en profitent pour effectuer une remontée impressionnante, déjà 37ème à tout juste 20 milles de la tête de course alors qu’il était 384ème hier matin. Pour ma part, en passant une bonne nuit avec 5h30 de sommeil ininterrompu, je me retrouve 55ème mais mon retard s’est accru à près de 25 milles. Belles progressions également de « Post-R Force 2cvRKN » (46ème) et BORY’S avec qui je chemine depuis le départ (49ème). Ceux-là ne seront pas bien longs à retrouver la première page de l’Annexe des SO, le saint des saints.


Devant « Ricoo » dicte son rythme et creuse l’écart. Il possède désormais 3,5 milles d’avance sur « Roch’Hir » et 5 milles sur « Michbidou50 TPN ». « Roch’Hir » (2ème) s’accroche comme un mort de faim à la poupe de « Ricoo », jusqu’à en mériter hier l’hommage du maître, suprême honneur. L’occasion de regarder de plus près son palmarès pour découvrir qu’il n’a débuté que lors de la Vélux 5 Océans (2 Top 100) et n’a pas beaucoup de courses à son palmarès. Si c’est vraiment le cas, chapeau bas !


Il va devoir résister à ceux qui le chassent désormais, à commencer par les TPN, « Michbidou50 TPN » (3ème) que l’on a plaisir à retrouver enfin sur le podium et qui va peut être, enfin, concrétiser un potentiel que l’on sait grand, « Lady Domy » (5ème) dont on se demande pour quelle raison elle ne porte pas le suffixe TPN et enfin l’inspirateur du trio, le stratège, « Reves de Gosse TPN » (6ème) qui s’est un peu mélangé les pinceaux hier entre spi et foc et qui laisse ses acolytes mener la chasse.


Dans la nasse TPN on retrouve pour l’instant le valeureux « Curupira VIII » (4ème), l’un des rares étrangers à s’immiscer dans cette lutte franco-française qu’est la course au large en solitaire, qu’elle soit d’ailleurs virtuelle ou réelle. Mais le champion brésilien, skipper confirmé qui gère également « BRA 1 » et « Ondrazul BRA NaT » en AO, va avoir du mal à poursuivre la lutte. En tout cas hier il a été le seul à tenter l’offensive, les autres se contentant de suivre « Ricoo ». Il est vrai qu’il est risqué – j’en sais quelque chose – de prendre un autre choix que celui du Maître.


Pour compléter le Top 10 on retrouve « Louisdeouis RKN » (7ème) qui a perdu quelques places en assurant au foc cette nuit pour dormir quelques heures, ce qui n’était pas l’idéal, « corinette44 TPN » (8ème) - tiens encore une TPN, décidemment ! – « Toubab Seb » (9ème) également au foc et en perte de vitesse en ce moment, lui aussi avait tenté l’offensive hier et lui aussi est un AO reconverti qui n’a pas forcément l’habitude de multiplier les quarts de nuits pour assurer les franchissements de vent et enfin « Hugo 28 » déjà (10ème) et dont je veux bien parier qu’on le retrouvera une nouvelle fois sur le podium à Port Camargue. Aux portes du Top 10 quelques bons clients ne sont pas bien loin comme « louis47 » (11ème), « JFLBJFLB » (12ème) ou « Asso MaDifference 87 » (16ème). Les places devant vont être chères à gagner !


Nous poursuivons aujourd’hui notre descente le long des côtes portugaises, avec un vent qui va légèrement tourner ce matin, de sud-sud-ouest il va carrément passer ouest et tout le monde va se retrouver sous spi. Nous sommes partis pour frôler les côtes portugaises car il va falloir optimiser l’orientation des vents. Mais nous allons progressivement nous retrouver avec du vent arrière et la course va prendre une autre tournure. La stratégie va reprendre le dessus et différentes options vont se proposer à nous pour aborder le détroit de Gibraltar, … mais cela ce sera pour une autre chronique.


Bon week-end à tous.

Par Olympic Star - Vendredi 08 Juillet 2011, 06:52

Bonjour à tous, je profite d’une connexion enfin stable pour vous envoyer une petite chronique matinale, au moment même ou les leaders SO approchent du Cap Finistère. Je ne me doutais pas vraiment que cette deuxième étape nous propose à nouveau une partie de rase cailloux et c’est pourtant bien ce qui est en train de se passer en ce moment même.


C’est un leader en mode furtif qui aborde en tête la plongée sur les côtes atlantiques de l’Espagne puis dans la matinée, du Portugal. Protégé par son apostrophe, « Roch’Hir » possède en effet un petit demi mille d’avance sur « Ricoo » déjà remonté à la deuxième place. Mais l’ombre menaçante d’Eric plane déjà sur lui et il ne faudra pas longtemps à ce que « Ricoo » mette sa grosse paluche sur la course. A l’heure ou vous lirez ces lignes il sera déjà devant.
Derrière « Ricoo », « Louisdeouis RKN » (3ème) et « Reves de Gosse TPN » (4ème) s’accrochent bien à un petit peu plu d’un mille de la tête de course. « Curupira VII » (5ème), très régulier est à moins de 2 milles, ensuite les écarts se creusent un peu. Ce sont en tout cas là les grands gagnants de cette première partie de course.


Pour les autres favoris supposés c’est moins radieux, « Hugo 28 » a quand même bien limité la casse, 18ème à moins de 7 milles, « Olympic Star » en revanche n’est que 155ème à près de 15 milles alors que « Mifou » est 384ème à moins de 20 milles. Pour eux il va falloir limiter l’écart en distance dans les heures à venir, ce qui devrait pouvoir être le cas d’ailleurs car la tête de course va rentrer dans des vents de moins en moins soutenus qui favorisera le rapproché des poursuivants.
En ce qui me concerne je ne fais pas une fixation sur la place, je sais qu’inexorablement nous nous rapprocherons car la course est longue. C’est davantage le retard en milles qui m’inquiète avec l’épée de Damoclès que pourrait constituer un passage à niveau et la hantise de voir les premiers s’éloigner inexorablement.


D’un autre côté me voilà passé en catégorie SO night, soit sans utilisation de réveil pour préserver la paix au sein du ménage en cette période de vacances. Une manière différente de courir en choisissant des caps moyens pour la nuit. Ce matin je me suis réveillé à 5h15, tout seul comme un grand et j’ai pu affiner la trajectoire pour la fin de nuit. J’ai heureusement cette capacité de ne pas dormir beaucoup qui m’aide énormément à être compétitif.
De toute façon je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de marins qui assurent chaque franchissement de case, selon moi à peine quelques dizaines, il y a donc moyen de faire un bon résultat en dormant la nuit. C’est en tout cas mon ambition sur cette 2ème étape qui va me ramener à mon niveau de l’été 2010 lorsque qu’un top 20 était un excellent résultat. De toute façon à tous les étages de la course on s’amuse et c’est bien ce qui est intéressant dans ce jeu.


Ce matin je me pose la question comme beaucoup d’entres vous de la stratégie à mener pour descendre le long des côtes du Portugal. Au plus près de la côte ?, un peu plus au large pour trouver des vents mieux orientés et plus soutenus ?, … en tout cas cette fois-ci je pense que l’on ne va pas aller très loin au large et que cela va tourner serré avec le minimum de chemin à parcourir. C’est en tout cas un peu la tendance depuis le départ.


Il va me falloir également – j’aurais du le faire bien plus tôt – me pencher sur les polaires de ce M34 qui donnent des résultats assez surprenants qui infirment tous mes réflexes longuement appris. Parfois on ne gagne rien du tout en allant chercher des vents plus puissants, il faut donc bien réfléchir avant de se lancer. C’est donc ce que je vais commencer par faire ce matin en vous souhaitant une excellente journée sur l’eau comme dans la vraie vie.

Par Olympic Star - Jeudi 07 Juillet 2011, 06:45

Les prévisions météorologiques sont finalement assez conformes à ce que nous étions en droit d'attendre, elles ont même légèrement évolué en faveur des sudistes et leur donnent donc raison d'avoir visé la côte espagnole. Bravo à eux désormais emmenés par "Louisdeouis RKN" un redoutable outsider sur la fin de la Vélux mais qui n'a pas vraiment couru la première étape du TDF.


Pour ma part je mes suis fourvoyé de belle manière et je me suis entêté dans mes choix initiaux mais la bascule de 8 heures ce matin va condamner cette option et je vais devoir rentrer le rang. C'est clairement une bataille de perdue pour moi et tous ceux qui ont fait le choix d'une route directe en serrant le vent, voire en tirant des bords au large.


C'est dommage, il y avait un coup à jouer mais Eolé ne l'a pas voulu ainsi. Nous voilà désormais condamnés à une course poursuite toujours dangereuse dans l'espoir qu'il n'y ai pas de passages à niveaux pour nous retarder définitivement. Il y aura d'autres batailles, d'autres options, mais je sais bien par expérience que lorsque l'on a laissé partir Ricoo, on le revois rarement.


D'un autre côté pour moi les vacances commencent aujourd'hui (plus de 750km de route pour débuter) et je vais pouvoir en profiter plus sereinement, sans la pression d'être au taquet devant. Moins de pression aussi pour celui qui va prendre les reines d'Olympic Star ce matin, ... même si il a largement la carrure et l'expérience pour supporter cette pression.


Pour le classement on fera le point demain, lorsque le groupe de tête aura passé le Cap Finistère, on y verra plus clair.


Bonne journée à tous en attendant.

Par Olympic Star - Mercredi 06 Juillet 2011, 06:53

Nous revoilà sur l’eau pour une deuxième étape décisive, la plus longue et sans aucun doute la plus complexe à gérer. Pour l’instant nous voilà lancés dans la traversée du golfe de Gascogne, avec un vent d’ouest qui nous empêche de faire du large et veut nous drosser sur la côte espagnole.


Hier après-midi cette perspective n’a pas effrayé certains qui sont partis plein sud, « RKN MLS », « aigle-vert », … voire dans une moindre mesure avant de se raviser « Rene la taupe », « guigui76 », « Eureka Ena », … et qui doivent un peu le regretter depuis lors.


Pour les autres il s’est agit de décider par ou contourner Belle-Île, positionnée sur la trajectoire idéale, celle qui consistait à faire de l’ouest jusqu’à 20 heures pour aller chercher un angle d’attaque plus favorable. Par le sud, « Hugo 28 », « Reves de Gosse TPN », « JFLBJFLB », … ou par le nord « Ricoo », « Mifou », « Olympic Star », … la différence n’était pas si grande. Du moins si on évitait d’aller vérifier de trop près la beauté des côtes comme en font l’expérience « Zecat63 », « Yannick4222 BZH », « Le Mutant TPN – SPB » ou autres « Belgje ».


A 20 heures tout le monde a mis le cap au sud-est, … tout le monde ou presque puisque « Mifou », poursuivi de « Sirene du Zephyr » a continué quelques heures à l’ouest. « Lintouchable » pour sa part a insisté le long des côtes bretonnes jusqu’au milieu de la nuit.


Il s’agit en effet de se positionner au mieux pour être en mesure de franchir le Cap Finistère sans être obligé de tirer des bords qui seraient préjudiciables à notre progression. Or la situation météorologique à l’air bien établie et nous promet un vent d’ouest pendant 36 heures. Depuis Vannes jusqu’au nord –ouest de l’Espagne il va nous falloir tenir un cap moyen de 225° environ. Il s’en faut de plus de 10° actuellement mais la situation n’a pas l’air d’affoler certains qui continuent à progresser à un Twa (angle au vent) parfois supérieur à 50°.


C’est sûr on va plus vite, … mais est-ce bien raisonnable ?, « Ricoo » lui-même n’a pas hésité à envoyer un twa à 53° une bonne partie de la nuit et certains l’ont imité comme l’ami brésilien « Curupira VIII ». D’ailleurs les meilleurs AO sont tous à 50° du vent. Personnellement je ne vois pas bien ou tout cela va nous mener, j’ai donc préféré assurer avec un 43° qui me pénalise en vitesse mais me permet de rester le plus à l’ouest possible, « Bory’s » et « otta-two » en font de même. La journée qui vient de va pas me convaincre de faire autrement, même si le vent va être légèrement plus favorable. Ce matin on devrait s’en rapprocher du cap 225°, … il est temps, … avant qu’il ne soit trop tard.


Pour l’instant le classement de l’Annexe des SO nous annonce « Samex » en tête, mais celui-ci qui a terminé 73ème de la première étape est doté d’un pilote programmable qui n’en fait pas un SO et devrait donc assez rapidement disparaitre de notre classement (merci Roland !). C’est donc « Toubab Seb » qui mène la danse alors que la bande à « Reves de Gosse TPN » (« Lady Domy », « Michbidou50 TPN ») n’est pas bien loin derrière.


En tout cas cette nuit au moins nous avons pu dormir tout notre saoul et ce n’est pas du luxe dans l’attente de la suite. La journée d’aujourd’hui ne devrait pas être trop compliquée à gérer, … je vais pouvoir préparer les valises tranquillement, … car demain c’est le grand départ en vacances.


Bonne journée à tous.

animation annexe des so