Annexe regates virtuelles Francais Annexe virtual regattas English Annexe regatas virtuales Spanish
L'annexe
des SO
Retrouvez l'Annexe des SO sur

Ragattas Chronicles SO

Velux 5 Oceans 2010 - Leg 1

mini class annexe Virtual Regattas mini satellite annexe Virtual Regattas

Par Olympic Star - Vendredi 12 Novembre 2010, 07:47

4 heures du matin venaient tout juste de sonner  au Cap en Afrique du Sud, 3 heures seulement ici en France avec le décalage horaire. C’est dans une nuit noire et en l’absence de la cohorte de bateaux accompagnateurs sagement alignés au Port dans leurs emplacements que « Olympic Star » a franchi la ligne d’arrivée de cette première étape de Velux 5 Océans. 1 heure et 21 minutes après « Ricoo » et tout juste 19 minutes devant « Meinfray ». Les écarts se sont maintenus tout au long de cette dernière journée de course et les positions des 5 premiers se sont figées. Je n’ai pas encore pris le temps d’aller me reposer car je tenais à vous écrire cette dernière chronique comme promis. Juste une petite douche réparatrice et une bonne bière (à consommer avec modération - NDLR) sagement attendue depuis 25 jours, 11 heures, 1 minute et 37 secondes car bien entendu on ne boit pas à bord, … à l’exception d’une petite coupe de champagne en franchissant l’équateur pour honorer la tradition.

 

« Ricoo » a donc remporté cette première étape, somme toute assez facilement. Une ligne de plus à un palmarès magnifique qui comporte également cette année la Route du Rhum en Multicoque, la Sevenstar, le classement général du Tour de France à la Voile et la Course de l’Edhec, … avec encore la possibilité de remporter sur le fil ce week-end la Route du Rhum en Monocoque. Autant de victoires qui s’ajoutent aux podiums sur la Cap Istanbul et la Solidaire du Figaro (3ème) et le Challenge Samantha Davies (2ème). N’allez pas chercher plus loin le marin virtuel FFV de l’année 2010 ! « Ricoo » a éclaboussé la catégorie SO de tout son talent. Un classement au temps aurait bien mieux honoré sa performance, il n’en sera rien, il devra se contenter d’un tout petit point d’avance sur moi, 2 sur « Meinfray » (3ème), 3 sur « Kiralamure » (4ème) et 4 sur « Sax474 ». Une broutille qui pourrait nous laisser de l’espoir mais il n’en est rien.  « Ricoo » est un ogre comme je viens de le constater sur le Rhum monocoque ou il a rétabli magnifiquement une situation largement compromise d’entrée de jeu.

 

Les bateaux arrivent à tour de rôle, dans l’ordre annoncé, Sax474 » (5ème) devançant « Le Mutant – TPN LMED » (6ème) et « fred_al » (7ème). « Captain Joost » (8ème) est celui des sudistes de la fin de course qui aura le mieux résisté alors que « Guigui76 » (9ème) et « Sit » (10ème) auront profité des dernières heures de course pour rentrer dans le top 10 au détriment de l’hispanique, il n’est donc pas anglophone, « abracadabra rv » (11ème) et de « hurlevent971 » (12ème). Parmi les animateurs de cette première étape signalons encore les classements provisoires de « gronolive-rkn » (15ème), « Kohtao » (excellent 25ème si l’on veut bien prendre en compte le fait que le travail mené sur son site le mobilise énormément), « C80 SO SWE » (32ème), dont on ne sait toujours si c’est une charmante blondinette scandinave !, « rene la taupe » (43ème) , « baobabn2 » (47ème), …

 

Pour ma part je savoure ma place de dauphin et mon premier podium en SO. J’ai longtemps été un obscur besogneux de la catégorie régulièrement placé dans les 100 premiers mais rarement dans les top 20, je n’avais pas il est vrai la disponibilité nécessaire et surtout je n’utilisais que l’interface de MP. J’étais un pur et dur « NAP » comme ils aiment à se caractériser. Depuis le début de l’été ma disponibilité s’est accrue, je n’en suis pas forcément heureux par ailleurs mais je dois dire que cela m’a permis de consacrer davantage de temps aux courses virtuelles. Le Bol d’Or Mirabaud (deux 4ème places) a été l’élément déclencheur. Certes la concurrence y était moindre mais je me suis rendu compte qu’en passant plus de temps sur le jeu cela me permettait d’améliorer mes résultats. Ce temps libre m’a également valu de m’intéresser aux aides existantes, comme l’utilisation des polaires qui optimisent bien les arrondis pour les vitesses donnés par l’interface de MP. Le recours de Pacotool, qui permet de connaître précisément les horaires des changements de case et aide à tracer sa route pour sauter de cases en cases et éviter les îles, m’a permis dès le Tour de France à la voile de faire un grand pas en avance. Certes les débuts furent compliqués avec deux beaux échouages sur le TDF et deux autres sur la Solitaire du Figaro, mais deux top 20 au final m’ont convaincus de ma capacité à faire jeu égal avec les meilleurs, … ou presque si l’on veut bien enlever l’extra-terrestre « Ricoo ». Ce résultat est donc un peu dans la logique des choses et doit donner espoir à ceux qui se désespèrent. Avec un peu de méthode et la disponibilité nécessaire il y a moyen de bien faire.

 

Je ne sais pas si je dois me souhaiter de vous retrouver le 12 décembre prochain au départ du Cap pour la deuxième étape de cette Velux 5 Océans. J’espère sincèrement ne plus avoir alors la disponibilité de rédiger ces chroniques et de faire la course devant. Si néanmoins j’étais toujours dans la même situation alors vous pouvez compter sur moi car j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce petit reportage, … autant j’espère que vous en avez pris à me lire. L’absence, j’espère provisoire, du forum a certes favorisé l’intérêt de cette chronique mais vos témoignages m’ont conforté de l’intérêt de ce type de compte rendu de course pour en avoir un meilleur éclairage.

 

Très bonne fin de course à tous ceux nombreux qui sont encore sur l’eau et rendez-vous exactement dans un mois pour un nouveau départ.

Bien amicalement.

 

Renaud

Par Olympic Star - Jeudi 11 Novembre 2010, 07:46

Nous y voilà, … au pied de la montagne qu’il nous reste encore à escalader, … … ce qui s’apparente à une dernière côte pour atteindre notre Everest, ce petit drapeau qui flotte la haut et qu’il nous faut atteindre. Un dernier effort pour en finir avec cette « bavante » de bientôt 4 semaines. Je ne sais pas pour vous, mais moi je ne serais pas mécontent d’arriver car j’en ai un peu ma claque de cette lente procession d’un hémisphère à l’autre. J’ai adoré la lutte tactique avec l’anticyclone des Açores mais ensuite j’avoue m’être parfois ennuyé dans cette longue descente dans l’Atlantique sud ou il fallait surtout avoir des nerfs solides pour aller au bout de sa stratégie sans en changer.

 

La dernière journée va me réconcilier avec la tactique de course car cette montée finale sur le cap  n’aura rien d’une ligne droite, … c’est un peu la montée de l’Alpe-d’Huez qui nous attends avec ses virages aussi différents les uns des autres. Un profil qui finalement n’avantage personne et équilibre les chances. Les nordistes retrouvent des couleurs au détriment des sudistes, tout le monde part sur un pied d’égalité. Du coup les armes s’affutent dans le calme comme avant une grande bataille. Les skippers prennent position en cette fin de nuit car ils savent que l’aube lancera le coup d’envoi de la lutte finale. Ce 11 novembre, … et c’est un paradoxe, il n’y aura pas d’armistice dans l’Atlantique sud.

 

« Ricoo » caracole toujours en tête même si son avance s’est réduite, un peu moins de 12 milles sur « Olympic Star », 14 milles sur « Meinfray », 20 milles sur « Kiralamure », pas grand-chose certes après 25 jours sur l’océan mais un bon petit matelas à faire fructifier quand même pour le Boss. « Ricoo » contrôle et ce n’est pas à lui de prendre des risques sur cette fin de course, de toute façon même ses risques sont calculés, il ne risque donc pas grand-chose. D’ailleurs pour être honnête, je regarde bien plus derrière moi que devant et je peux vous assurer que ce n’est pas évident. Je pourrais contrôler « Meinfray » sur mon bâbord arrière, mais « Kiralamure » a choisi de passer par le sud et va se retrouver sur tribord. Alors je continue mon petit bonhomme de chemin en choisissant une ligne médiane. Je vais essayer de consolider mon petit capital sur « Meinfray », mais ce ne sera pas évident car en ce 11 novembre, jour férié, je suis un peu obligé de consacrer du temps à ma petite famille et de choisir une route qui me ménage des plages importantes de temps libre hors de la maison, comme par exemple ce matin entre 10h et 13h.

 

Derrière le quatuor de tête je suis curieux de voir si « Le Mutant –TPN LMED » va être en mesure d’aller chatouiller « Sax474 » pour rentrer dans le quinté. « fred_al » semble bien accroché à sa 7ème place alors que derrière cela va être la foire d’empoigne entre le trio de sudiste qui va tenter de se maintenir dans le top 10 : « Captain Joost » (8ème), l’anglophone « abracadabra rv » (9ème), d’ailleurs le précédent est sans tout autant un adepte de la langue de Shakespeare mais comme il ne m’a jamais contacté, je n’en suis pas certain. Et enfin « hurlevent971 » (10ème). Ces trois bateaux vont devoir s’affronter entre eux tout en gardant la lucidité de surveiller dans leur rétroviseur les nordistes qui reviennent et notamment « Guigui76 » toujours 12ème et que j’avais semble-il enterré un peu vite.

 

Ce matin c’est ma dernière chronique sur l’eau, demain matin je serais au Cap au sec, à écluser une bonne bière sur le V&A Waterfront. Je vous y attendrais avec plaisir pour que vous me racontiez votre propre histoire, vos galères comme vos moments d’euphorie, car tout au long de cette descente de l’atlantique nous sommes, tour à tour, passés par tous les sentiments. Mais que cela doit être grisant de crier tout d’un coup « terre » en apercevant les contours du Cap de Bonne Espérance. En l’occurrence ce seront les lumières du Cap car il sera bien tard dans la nuit. Bonne journée sur l’eau en tout cas et une pensée pour tous ceux qui me lisent et se disent qu’ils ont encore bien des heures et des jours à passer sur l’eau avant de voir l’Afrique du Sud. Désolé de ne pas m’être davantage intéressé à votre course mais il me fallait bien faire des choix.

Par Olympic Star - Mercredi 10 Novembre 2010, 07:41

Bonjour à tous,

 

Me voici de retour après 48 heures d’absence, … et finalement en ce qui me concerne je ferai bien mieux m’absenter plus longtemps car ma situation personnelle, du moins celle d’Olympic Star, s’est sensiblement améliorée ces deux derniers jours. Mes baby-sitters ont fait un travail formidable et me voilà désormais 2ème derrière  Maître « Ricoo ». Une situation qui était certes prévisible mais qui est finalement bien douce à constater en arrivant à la maison.

 

Le sudistes ont donc bien profité des vents plus puissants au sud du 37ème parallèle et finalement, contrairement à ce que j’avais imaginé il y a quelques jours, il ne sera pas nécessaire d’aller flirter avec les 40èmes rugissants. Même les bateaux les plus au sud du groupe de tête, tels « Aigle-Vert » vont se contenter du 39ème parallèle. « Ricoo » (1er) a donc repris son sceptre et sauf improbable catastrophe devrait le conserver jusqu‘au Cap. Certes son avance s’est réduite sur « Olympic Star » (2ème). Mais c’est ces deux derniers jours il y a eu un léger resserrement général des positions car les vents étaient plus soutenus à l’ouest. Néanmoins ce sont encore près de 20 milles d’avance dont « Ricoo » dispose et compte tenu de la situation à venir et du peu d’options envisageables, c’est très largement suffisant.

 

« Olympic Star» est donc parvenu à se positionner à la seconde place en devançant légèrement « Meinfray » (3ème) qui a payé le prix de son degré d’écart au nord. Un prix finalement relatif car il a actuellement mis un bon pied sur le podium et se trouve à tout juste 2 milles avec « Olympic Star » en ligne de mire. La chasse est ouverte et comme je commets des erreurs (déjà une cette nuit, … mais j’avais tellement besoin de sommeil !), il ne sera pas bien long à être bord à bord avec moi. Mais il y en a un autre qui n’a pas encore dit son dernier mot pour le podium, c’est « Kiralamure » (4ème). Pour lui, positionné encore plus au nord que « Meinfray », le prix a été plus élevé, … et les intérêts sont encore à comptabiliser pendant une bonne demi-journée avant qu’il ne se repositionne à 36°S 30’. L’addition atteindra environ 10 bons milles d’écart avec les deux bateaux précédents, … peut être rédhibitoires, mais sait-on jamais ?

 

Honnêtement ces 4 bateaux ont fait le trou et derrière l’objectif va rapidement se limiter à lutter pour la 5ème place.  « Sax474 » (5ème) garde les faveurs du pronostic. Certes il est actuellement situé un peu trop au nord mais sa science de la course et sa faculté à se replacer toujours au bon moment lui donnent une marge de manœuvre appréciable. Derrière ceux qui sont au nord du 37ème parallèle vont souffrir aujourd’hui. Ce sera notamment le cas de « Le Mutant - TPN LMED » (6ème) et fred-al (7ème), et bien plus encore de Guigui76 (8ème) qui pour sa part va avoir une fin de course difficile et devrait voir nombre de bateaux lui passer devant. Car cela va revenir très fort au sud derrière « Captain Joost » (9ème) et « hurlevent971 » (11ème), voire un revenant que l’on avait pas vu à pareille fête depuis la Clipper (vainqueur de la 3ème étape), « Sit » (12ème).

 

Derrière eux tous les bateaux positionnés au sud ont effectués ces derniers jours une progression notable au détriment de ceux qui avaient choisi d’affronter de face  l’anticyclone de Sainte-Hélène. « Chocotte44 », « Alizees66 » et « DanSuliac sont déjà au-delà de la 230ème place et en perdent plus de 20 à chaque heure. « Mifou » et « Louis47 » sont en plus loin au-delà de la 350ème, « Lintouchable » au-delà de la 500ème et leur situation n’a pas fini de se  détériorer. Les affaires s’arrangent en revanche pour ceux qui avaient fait le choix de se replacer à l’ouest quitte à perdre beaucoup de places, je pense notamment à « Lamicaba » et « Hugo 28 » désormais dans les 200 premiers et dont la progression n’est pas terminée.

 

Avant d’en finir pour aujourd’hui, comment ne pas vous dire un mot sur les problèmes techniques rencontrés par MP qui affectent et complexifient notre tâche nous amenant à prendre des décisions dans un brouillard opaque. Hier soir les positions des bateaux ont été figées pendant plus de deux longues heures et visiblement en mon absence d’autres problèmes se sont également produits. Pour ne rien arranger certains des outils les plus utiles pour nous aider : Pacotool, VR Tool, les polaires des bateaux, … ne sont plus non plus accessibles car sujets à des opérations de maintenance de serveurs. Nous voilà donc réduits à une navigation à l’ancienne avec règle et calculatrice, … et à ce petit jeu ce sont encore les plus expérimentés qui s’en sortent le mieux. Une petite variable aléatoire dans un océan de certitudes mais il faut bien laisser planer un peu le suspense, … règle d’or du bon journaliste pour garder son lecteur en haleine.

 

Bien amicalement à vous tous.

Par Kohtao - Mardi 09 Novembre 2010, 09:55

Hello

 

Nouveau site PACO TOOL : Ici

Nouveau site VR ToutoulZ : Ici

 

Bonne journée

Par Kohtao - Lundi 08 Novembre 2010, 09:05

Hello

 

En attendant que le forum de VR re-ouvre ses portes, j'ai mis un post sur le forum Voile de France3 : Classements SO et Cartes satellites

 

J'ai aussi ajouté une rubrique "aide" sur le site avec quelques réponses aux questions qui sont souvent posées : Aide

 

Bonne journée

Par Olympic Star - Lundi 8 Novembre 2010, 06:58

Bonjour à tous,

 

Une nouvelle semaine commence sur l’océan, la dernière pour les leaders qui devraient normalement arriver vendredi soir au Cap. Après plus de 3 semaines de navigation les organismes sont usés et la fatigue se fait sentir. Hier la zone de calme attendue s’est abattue sur la tête de course SO. Les écarts se sont encore davantage creusés. Le trio de tête est devenu un quatuor et celui qui est venu se mêler la la bagarre en tête est un sacré client, c’est le transalpin « Sax474 ». Il vient même, suprême sacrilège d’évincer « Ricoo » du podium. « Sax474 » mène une stratégie agressive, il a fait le choix d’une route nord directe pour rejoindre le Cap. Pour lui, et c’est tout à son honneur, seule la victoire est belle et il va tenter le tout pour le tout pour l’obtenir. Au pire, il le sait désormais, il finira sans doute quand même dans le top 10 ou 20 de la course. Dans sa stratégie, tout ce qui est pris n’est plus à prendre alors il dévore le terrain et avale les milles. La météo des prochains jours ne lui sera pas favorable, à 8 heures ce matin c’est du vent de face qui l’attends il va devoir infléchir au sud-est. Mais avec lui on ne sait jamais, il revient déjà de tellement loin sur cette course. Il n’est plus qu’à une bonne dizaine de milles du premier.

 

Il faut dire que devant on ne se bat pas vraiment pour garder la tête de course. Comme annoncé « Ricoo » l’a cédée hier soir, assez rapidement, choisissant sagement de sacrifier sa vitesse en restant plein Est. Il a cependant accru son avance sur « Olympic Star », encore plus ralenti que lui. Désormais plus de 40 milles les séparent contre moins de 20 milles au début du week-end. Au sud, le champion c’est « Ricoo », là-dessus il n’y a aucun doute. « Kiralamure » a récupéré le leadership, mais très vite à infléchi sa course au sud-est et a fini par le céder dans la nuit à « Meinfray », lequel aurait bien pu le céder à son tour à « Sax474 » si la nuit avait durée un peu plus longtemps. On dirait presque que cette position de leader est une patate chaude que l’on ne peut garder bien longtemps et qu’il convient de transmettre à un autre. « Kiralamure » ne croit pas à la route directe mais son replacement va lui coûter cher, il va se retrouver assez loin derrière « Meinfray » qui est pour l’instant toujours le champion du groupe « centre ». « Meinfray » qui va quand même se retrouver avec un gros dilemme ce matin dans un premier temps avec un vent plus faible que celui de ses concurrents directs. Va-t-il plonger au sud ? il sera intéressant de le vérifier.   

 

Derrière ces 5 bateaux, trois autres ont profité de l’accalmie pour consolider leurs positions : « fred_al » et « Guigui 76 » au nord, derrière Sax474 » mais sur une stratégie que je pense risquée à court terme si la météo est conforme aux attentes, « Le Mutant TPN LMED » au sud. Ensuite ce sont les grandes manœuvres, la flotte est scindée en deux. La bulle a obligé tout le monde a faire un choix. Il y a les adeptes du nord qui ont privilégié le court terme au long terme, mais avaient ils vraiment le choix. Il y a enfin les sudistes qui ont plongé hier soir et sacrifié leur nuit pour aller chercher les vents portants qui arrivent au sud. « hurlevent971 » est en tête de ce groupe là qui a encore un coup à jouer. Il y avait moyen de prévoir cela c’est en tout cas ce qu’à fait « Captain Joost » qui positionné assez au nord au début du week-end a fait 48 heures au sud-est pour se repositionner derrière « Hurlevent971 » au sud de la flotte. Un choix qui peut être intéressant pour essayer de faire un Top 5 à l’arrivée. Saluons également le très beau rapproché de « gronolive-rkn » qui revient de loin également mais sera présent soyez en certain pour l’emballage final.

 

Quelques mots sur les autres parties du plan d’eau pour signaler que, au centre « Mifou » sort des zones de calme et reprends des couleurs. Derrière lui « Alalma---Carpe Diem » fait également une très belle course. On n’en avait jamais jusqu’ici mais je l’avais toujours gardé à l’œil, notamment en souvenir du « Carpe***Diem » qui m’a donné tellement de fil à retordre sur la dernière Cap Istanbul., même si ils n’ont sans doute rien à voir entre eux ! Au nord « Livestrong II » résiste et se maintient encore dans les 10 premiers du général, mais plus pour très longtemps sans doute. Il devance toujours « Chocotte44 ».

 

Il va me falloir vous quitter pour aujourd’hui et vous dire qu’à mon grand regret vous ne retrouverez pas de chronique demain matin. Je vais en effet devoir m’absenter pour 48 heures pendant lesquelles je ne vais plus avoir accès à Internet. Rassurez-vous, « Olympic Star » ne va pas voguer à l’abandon, de bonnes âmes charitables vont veiller dessus. Mais en ce qui concerne la chronique et à moins que quelqu’un ne prenne le relais et adresse un texte à Kohtao, il n’y en aura pas demain et il vous faudra attendre mercredi matin.

 

Je vous souhaite à tous une très bonne semaine et vous remercie pour tous vos messages d’encouragements.

Par Olympic Star - Dimanche 7 Novembre 2010, 07:35

C’est quand même incroyable, il aura suffit de moins de 48 heures à peine pour bouleverser complètement le classement de la course. Jamais je n’avais imaginer que cela pouvait être aussi rapide et je m’attendais comme d’autres avec moi parmi les plus expérimenté à devoir attendre les derniers jours pour justifier enfin du bien fondé de notre stratégie. Il n’en a rien été, l’anticyclone de Sainte-Hélène a donc été fidèle à sa légende. Après avoir longtemps laissé penser qu’il serait cette fois magnanime, il s’est finalement étendu sur le nord-est de la flotte, à son emplacement du reste tellement habituel que l’on ne peut pas en être vraiment étonné.

 

Les sudistes ont pris le pouvoir, « Kiralamure » d’abord, en éclaireur annoncé pour mieux préparer ensuite le couronnement de « Ricoo », spectacle la aussi tellement commun que l’on ne peut, non plus, en être surpris. Derrière eux, petit à petit, ils sortent de la brume dans laquelle les avaient plongé l’anonymat du classement, du moins si je n’avais pas été là pour les dénoncer et révéler leur emplacement. Alors ce matin faisons donc un petit point sur le classement réel qui va progressivement s’instaurer.

 

1er « Ricoo », le boss, installé aux commandes, le plus au sud de la flotte, … qui va sans doute avoir 24 heures un peu plus difficiles et pourrait peut être céder provisoirement le leadership mais probablement pour mieux le reprendre plus tard.

2ème « Kiralamure », le plus au nord du trio de tête et à ce titre le mieux placé pour aborder cette fin de week-end. Il pourrait aborder le sprint final en tête et aura l’avantage d’avoir le moins de milles  à faire vers l’arrivée Est-ce que ce sera suffisant ?

3ème  « Meindray », positionné exactement entre les deux, pour mieux les contrôler et s’adapter aux conditions de vent changeantes. Pas certain qu’il joue le rôle de la tranche de jambon. En tout cas selon moi, le vainqueur de cette leg 1 est indiscutablement  l’un de ces trois bateaux là.

4ème « Olympic Star », a longtemps espéré pouvoir avoir des cartes en main pour l’emballage final mais a sans doute effectué un erreur tactique cette nuit en faisant davantage de sud qu’il ne le fallait alors qu’il aurait été bien plus pertinent de faire de l’Est. Je vais payer cela aujourd’hui et la nuit prochaine et voir s’échapper devant moi  le trio de tête. C’était de toute façon mon destin.

5ème « Sax474 », … phénoménal le bel italien, il avait presque abandonné au sortir du Cap Finistère et le voilà dans le top 5. Croyez-moi, il ne sera pas bien loin du podium. Sur la même stratégie que « Kiralamure ».

6ème « Guigui 76 », le plus au nord du top 10 mais pas forcément le mieux placé. A quand même bien manœuvré depuis le Cap-Vert pour rester dans le groupe de tête alors qu’il a eu maintes tentations de partir à l’Est et qu’il a su y résister.

7ème « Le Mutant – TPN LMED », finalement pas si mal placé que cela, un peu sur la même stratégie que « Meindray ». Lui aussi il a extrêmement bien manœuvré depuis que l’on a mis cap sur le sud-est et je le vois bien dans le top 5 à l’arrivée.

8ème « fred_al », celui-là je ne l’avais vraiment pas vu venir et pourtant j’aurais du me méfier, il a déjà prouvé sur la Clipper, en terminant deux étapes dans les dix premiers, qu’il savait naviguer !, fais partie du groupe nord.,

9ème « Captain Joost », présent avec les centristes, lui aussi a sans doute fait comme moi un peu trop de sud cette nuit et doit s’en mordre les doigts !

10ème « RKN Cardinal Grégan »,lui aussi sorti de nulle part et également brillant sur quelques étapes de la Clipper, il est quand même un peu en retrait pour l’instant.

 

Mais attention d’autres peuvent encore se mêler à la lutte comme « Hurlevent971 » (11ème) bien positionné au sud, « abracadabra rv » (12ème) ou encore « ares50 » (13ème) et « Tita Nique1 » (14ème). Les prochaines heures vont être cruciales, le vent faiblit et c’est dans ces conditions de petit temps que se font les écarts. L’avantage dans un premier temps pour ceux qui sont au nord par rapport à ceux qui sont au sud et pour ceux qui sont à l’Est par rapport à ceux qui sont à l’ouest. Les écarts vont donc s’accroître au sein du groupe de tête. Lundi matin il faudra faire un nouveau choix stratégique : route directe ou arrondir par le sud. Mais nous n’en sommes pas là. Savourons notre nouvelle condition et ayons une pensée pour ceux qui vont désormais voir leur classement se dégrader inévitablement.

 

Bon dimanche.

Par Olympic Star - Samedi 6 Novembre 2010, 09:36

Bonjour à vous,

 

En ce début de week-end je voulais vous parler du Triangle des Bermudes. Il n’est  pourtant pas censé être dans ces latitudes australes et pourtant, …il faudrait bien prendre compte le fait qu’il ai pu dériver jusqu’ici. En effet, vous avez du vous en apercevoir, des bateaux disparaissent subitement  de la liste de vos amis et donc de la carte pour parfois heureusement réapparaitre plus tard. En ce qui me concerne, c’est notamment le cas de « Kiralamure », « Sax474 » et « Captain Joost », …  et sans doute de quelques autres que je n’ai pas encore identifié. C’est quand même sacrément ennuyeux de ne plus pouvoir les situer sur l’océan et de ne pouvoir anticiper sur leur tactique. C’est un peu comme si ils bénéficiaient du mode furtif et cela leur confère, ou du moins cela leur confèrera un minuscule avantage, du moins si la situation venait à perdurer jusqu‘à l’arrivée.

 

Mais revenons en à la course et au renversement total de situation ces 24 dernières heures. Hier matin les sudistes avaient le sourire, ce matin, c’est même franchement la banane, d’une oreille à l’autre. En 24 heures plus de 100 milles de repris sur la tête de course, soit en ce qui concerne les premiers d’entre nous, 50% du retard emmagasiné depuis de nombreux jours. Je vous disais bien qu’il ne fallait pas s’alarmer et qu’au vu de la distance restante les 200 milles de retard ne représentaient finalement pas grand-chose. Là, la preuve en est tellement éclatante que j’aurais envie de vous dire qu’il convient de ne pas s’emballer et que cela peut très bien basculer à nouveau, mais à dire vrai je n’y crois pas trop. La tendance actuelle me parait irréversible et le compte à rebours de la prise de pouvoir des sudistes est entamé.

 

La question désormais c’est de savoir qui est le mieux placé pour reprendre la tête de la course.

 

 Au nord-est du groupe des sudistes « Kiralamure » tient toujours la tête, je vous rappelle que ce bateau sans palmarès SO n’est autre que le bateau SO de notre ami « Cridamure » bien connu chez les AO et autrement expérimenté. Derrière lui le redoutable italien « Sax474 », excellent entre autres sur la dernière Cap Istanbul, est bien revenu et est sur le point de passer « Guigui 76 » qui s’accroche bien. « Tita nique1 », « Pioneer 10 » et « Loulou 1er NAP » marquent un peu le pas.

Au centre du plan d’eau, « Meinfray » manœuvre toujours très bien et a largement fait le trou sur « Captain Joost » qui est quand même bien revenu après avoir été parmi ceux qui étaient le plus à l’ouest à un moment donné. « Derrière eux « ares50 » commence à accuser un certain retard.

Au sud enfin, « Ricoo » cravache toujours décrochant petit à petit « Olympic Star » qui va finir par n’avoir d’autres solutions pour en venir à bout que de lui offrir les options ! « Le Mutant – TPN LMED », « Hurlevent 971 » et un peu plus loin « Yojo13 » s’efforcent de suivre. Cela devient plus compliqué pour les anciens ultras qui perdent du chemin à l’Est mais aussi au sud, ce qui est plus gênant pour leur stratégie.

Désolé pour ceux qui se sont bien replacés ces derniers jours en arrivant du nord et que je n’ai pas identifié.

 

Mais attention, une bulle est en train de se former à l’ouest et va traverser la flotte des sudistes dans les 36 prochaines heures, il faut faire du chemin au sud-est pour ne pas se faire rattraper par elle et croiser les doigts pour qu’elle se dissipe avant d’arriver sur nous. Là encore les mieux placés à l’Est actuellement auront le plus de chance de s’en sortir sans trop de dommages. Décidément l’addition risque d’être lourde pour les anciens ultras, « Reves de Gosse TPN », « aigle-vert » ont peut être joué leur joker dès cette première manche et il en est de même pour « Hugo 28 » moins en vaine que sur les Rhums et « Lintouchable » qui se morfond au nord-est. Tout cela fait quand même beaucoup de favoris au tapis, l’océan est vraiment impitoyable.

 

Bonne journée à tous et merci pour vos petits texto pour me dire que vous continuez à lire et à apprécier ces chroniques sur le site de l’Annexe des SO.

Par Olympic Star - Vendredi 5 Novembre 2010, 07:32

MP a fermé provisoirement le Forum, il m’est donc impossible de vous y poster ma chronique du jour. Si vous êtes néanmoins en train de me lire c’est que vous êtes allés sur le site de l’annexe des SO de mon ami Kohtao et vous aviez bien fait car là, vous la retrouverez, comme chaque jour depuis le 21 octobre dernier. Vous serez certainement bien moins nombreux à me lire mais tant pis, je continue à écrire pour vous livrer le fruit de mes pensées.

 

Aujourd’hui celles-ci vont à « Mifou », mais aussi à ceux qui le suivaient, je pense à « CapEstFred », au point mort depuis bientôt 12 heures, ou à « TriloJ » guère mieux loti, … à tous ceux en fait qui occupent la zone centre du plan d’eau et qui ont vu s’abattre sur eux l’anticyclone de Saint-Hélène. Il y a quelques jours, lundi matin pour être exact,  je vous écrivais les mots suivantes : « Il faut avouer que désormais, dans le groupe des sudistes, l’on commence à se pencher sérieusement sur la météo à court terme, celle que l’interface de MP nous propose, avec une visibilité à 72 heures au maximum. Là c’est vraiment angoissant, l’anticyclone de Saint-Hélène nous apparaît  comme extrêmement étendu, un masse énorme qui s’étend de 25°W jusqu’à la longitude du méridien de Greenwich. Heureusement pour nous il se déplace légèrement vers l’Est, mais si lentement que l’on se demande si il se sera réellement évacué de quelques degrés vers l’Est avant que nous n’arrivions à sa hauteur. De toute façon, nous n’avons pas le choix, il va falloir le contourner par le sud, sinon nous risquons de passer un bon bout de temps dans ces parages et de ne plus avoir assez de vivres pour l’arrivée au Cap ».

« Mifou » et bien d’autres vont payer très cher le fait de s’être laissé englué par cet anticyclone bien loin de sa position naturelle et de l’île éponyme. La tête de course SO a bien de la chance d’être située plus à l’Est et serait bien avisée de se tenir loin de la masse difforme mais si cela n’a rien d’évident car ils doivent pour cela lutter contre les vents qui les poussent vers le sud. Dans cette zone tous sont au pré serré à 40° du vent, serrant les fesses en espérant que  cela suffise et qu’ils ne soient pas forcés de tirer des bords pour se recaler au nord-est de l’anticyclone. Car celui-ci se déplace quand même vers l’Est, certes de façon imperceptible, mais bien réelle quand même. « Livestrong II » mène toujours la danse, « Chocotte44 » s’est débarrassé des clones pour prendre en charge la chasse. La course est plus ouverte que jamais.

 

Au sud, en comparaison,  l’espoir renaît. La meilleure façon d’en être assuré c’est de comptabiliser les spis qui fleurissent désormais sur l’océan et lui donnent des couleurs. Les couleurs de l’optimisme pour tout ceux qui se disent que le temps des vaches maigres est enfin terminé et que des lendemains radieux nous attendent. Il convient toutefois de se méfier car cette sensation grisante de voir le danger s’éloigner est parfois trompeuse et que c’est lorsque l’on baisse sa garde que le danger est le plus grand. Je me pose des questions à ce titre sur les trajectoires croisées de « Kiralamure » et « Meindray » cette nuit. Le premier qui menait la troupe de l’ouest a fait le choix de faire de l’Est poursuivant les vents plus soutenus en espérant s’y accrocher, le second bien positionné plus au nord a choisi au contraire de plonger plein sud pour rejoindre  « Ricoo » et sa clique.  Les deux destins se sont croisés cette nuit et il est trop tôt pour dire lequel est dans le vrai.

 

Convient-il désormais de réduire la distance vers le Cap en taillant une route la plus directe possible ou devons nous continuer à aller chercher les tempêtes australes plus au sud ?

 Personnellement j’ai fais ce dernier choix, … depuis longtemps déjà. Je sais qu’il nous faudra réellement tutoyer les 40èmes rugissants, je l’ai même déjà écrit il y a quelques jours et aujourd’hui je pense même qu’il nous faudra certainement les franchir. Que de chemin à parcourir pour atteindre l’Afrique du Sud avec tous les aléas possible de la délicate remontée des dernières 48 heures sur le Cap de Bonne-Espérance.  Mais nous n’en sommes pas encore là, savourons pour l’instant notre plaisir d’avoir du vent et d’avancer, un plaisir que d’autres ne sont plus à même de gouter depuis hier soir.

Par Olympic Star - Jeudi 4 Novembre 2010, 07:44

Depuis quelques jours, de plus en plus régulièrement, certains de mes coreligionnaires au sein du groupe de l’ouest commencent à s’interroger sur le bien fondé de notre stratégie. L’absence des dépressions attendues dans ces parages a pour effet d’user leur moral et de remettre en cause leurs certitudes. Se pourrait-il que notre magnifique course (comment pourrait il en être autrement ?) ne soit pas honorée à sa juste valeur ? Un vent défaitiste commence à se diffuser au sein des troupes. Ce vent là ne fait pas avancer nos bateaux et je dirais même qu’il a tendance à les faire reculer. Un marin virtuel démotivé laisse filer, n’est plus aussi affûté lors des bascules et si il fait à nouveau de longues nuits sans quarts, il n’optimise pas sa  trajectoire, alors même que c’est maintenant qu’il convient d’être vigilant et tendu vers notre objectif.

 

Car rien n’est perdu, loin de là. Les chiffres sont formels. Il nous reste encore plus de 2200 milles nautiques à parcourir et notre retard n’atteint actuellement, pour les premiers d’entre nous, que de l’ordre de 170 milles. Bien en deçà encore des 10% de la distance restant à parcourir. Certes, il est probable que ce retard va encore s’accentuer (ce qui n’est pas le cas pour l’instant) dans les quatre à cinq prochain jours, et qu’il va passer au dessus de cette barrière psychologique des 10%. Mais l’arrivée nous sera favorable avec du vent portant quand les autres devront tirer des bords avec du vent de face, … du moins en théorie. Tout reste possible donc et s’en persuader est encore la meilleure façon de le prouver.

 

En tête de course le putsch annoncé s’est opéré. C’est pour l’instant « Livestrong II » qui occupe le leadership et les « clones »,  dont nous avons précédemment parlé, n’ont pas encore pris le pouvoir. C’est l’occasion de s’intéresser un peu à ces bateaux qui voient subitement s’abattre les projecteurs sur eux. Oh surprise !, certains sont de parfaits inconnus sans aucune référence sur VR. C’est le cas de « Livestrong II » mais aussi de « Filpia » (3ème) et de « Minage85 » (7ème).  Attention en revanche à « L’Apibo » (5ème)  qui s’est déjà fait les dents sur la Figaro et Cap Istanbul et qui occupe actuellement un classement très honorable sur le Rhum en catégorie Multicoque. Méfions nous aussi de « Racassou » (9ème), également  présent depuis cet été et pas maladroit du tout. L’opposition aux clones est quand même assez légère en ancienneté comme en référence mais un trio d’outsider rode à moins de 20 milles : « Alizees66 » (6ème du Bol d’Or Mirabaud), « Chocotte44 » (3ème de la revanche du Bol d’Or et 7ème de la Transat AG2R) et « DanSuliac » (4ème de la Clipper et 6ème de l’AG2R) sont eux des références bien plus établies dans notre corporation et des candidats à prendre aux sérieux.

 

En parlant de corporation, la guilde à « Ricoo » est en train de se scinder en deux. L’orientation des vents a favorisé cette nuit cette situation. Seul « Gronolive-rkn » lutte désespérément pour échapper à son destin et raccrocher le dernier wagon du train. Au grand regret de « Rene La Taupe », les ultras sont en train de perdre le contact. C’est à lui désormais qu’appartient de mener ce petit groupe d’aventuriers, devant « baobabn2 », « C80 SO SWE » et « Brise971 », mais ils vont bientôt accuser près de 150 milles de retard sur la tête de la guilde et ce avec une stratégie assez proche, … et ça, c’est bien plus embêtant !  

En ce qui concerne la guilde elle-même, elle s’étire et le moindre passage à niveau la fera exploser. « Ricoo » en a cédé (provisoirement ?) la tête à « Kiralamure », « Olympic Star » s’accroche, derrière c’est un peu la débandade, « Tita Nique1 » et « ares50 » accusent déjà plus de 30 milles de retard sur « Ricoo ». Si la guilde perd des wagons à l’ouest, d’autres se raccrochent en arrivant du nord-est. Je pense notamment à « Meindray » qui va nous tomber dessus comme un mort de faim. Ce skipper est décidément bien coriace comme j’en fait également l’expérience sur le Rhum en Monocoque ou nous voguons de concert depuis un bon moment !

 

Il en est un autre qui se fait oublier en ce moment et qui mène sa propre stratégie mais qu’il convient de garder à l’œil, c’est notre ami « Mifou ». Mais ne soit pas dupe Michel, on garde un œil sur toi et sur la façon dont tu vas pouvoir contourner ce monumental anticyclone qui s’annonce devant toi. Mais ça, c’est une autre histoire qui fera l’objet d’une autre chronique.

 

Bon vent à tous.  

Par Olympic Star - Mercredi 3 Novembre 2010, 09:31

Nous y voilà, nous avons tant attendu ce moment, celui de quitter notre cap 180° et de mettre revenir enfin vers l’Est, mais nous sommes un  peu déçus car nous espérions que ce serait là le fruit d’une décision réfléchie et assumée, or il faut bien admettre que ce n’est pas le cas, nous y allons certes, mais contraints et forcés. Nous espérions lâcher les chevaux et lancer le spi, nous sommes obligés de continuer avec le foc et la bête n’a pas accéléré, pire encore elle se traîne. Car nous ne sommes pas encore suffisamment au sud, pour cela il nous faudra aller tutoyer les quarantièmes rugissants, pour trouver les tempêtes australes et leurs vagues scélérates. Mais avant de plonger à nouveau au sud, il nous faut subir cette phase de transition.

 

 Une phase qui modifie quelque peu la donne au sein du groupe de sudiste qui va tenter de chercher ces vents portants que d’autres ne verront jamais. Les bateaux situés le plus à l’ouest, à 29°W ont logiquement perdu le plus ces 24 dernières heures. C’est extrêmement visible pour « Reves de Gosse TPN » qui s’est désormais fait dépasser par « Aigle-Vert » tout deux se retrouvant finalement à une bonne quarantaine de milles, soit assez loin de « C80 SO SWE » qui avait assez tôt amorcé son recentrage. Ils vont même devoir se repositionner derrière « Brise971 » qui va s’intercaler entre eux et la suédoise.

A 28°W nous retrouvons un trio composé de « Rene la Taupe », « Gronolive-rkn » et « Baobabn2 » . A 27°W, déjà beaucoup mieux positionnés c’est un duo qui mène la danse, « Le Mutant – TPN LMED » et « Hurlevent971 ». Cela devient encore plus sérieux à 26°W avec « Ricoo » emmenant dans son sillage, à plus de 10 milles quand même « Olympic Star » et enfin à 25°W avec celui qui semble pour l’instant négocier le mieux cette phase : « Kiralamure ». Ces 12 bateaux sont actuellement ceux qui sont les plus au sud de la flotte.

 

Plus à l’Est, les bateaux accusent actuellement un petit retard dans la course au sud mais vont le combler en partie aujourd’hui. A 24°W, « Meindray » devance assez largement « Captain Joost » et surveille « Sax474 » toujours là. A 23°W, « Guigui 76 » devance « CapEstFred » et « Pionner 10 ». « Mifou » pour sa part est de loin le plus à l’est de l’ancien groupe des occidentaux, mais c’est aussi celui qui accuse le plus gros handicap pour trouver le sud. Tous ces bateaux n’ont pas encore arrêté leur stratégie et peuvent encore passer sous la bulle, voire avec un peu de chance, … mais qu’ils n’y comptent pas trop, … à travers, pour rejoindre ensuite les vents portants. Pour les autres ce sera forcément du foc jusqu’à l’arrivée ou presque, ils peuvent descendre le spi à fond de cale, ils ne sont pas près de s’en servir !

 

Devant le groupe des centristes ne va pas tarder à prendre le pouvoir, le règne de « Fredelise » touche à sa fin. Je suis déjà surpris qu’il ai duré aussi longtemps, je ne m’y attendais pas à vrai dire.  Félicitations à lui en tout cas, pour des débuts sur VR, c’est sacrement encourageant. Les clones se rapprochent, désormais à moins de 15 milles, « VieilleBranche » est même déjà sur le podium.  Le putsch ne va pas tarder !

Demain matin il aura eu lieu.

 

Bonne journée à tous.

Par Olympic Star - Mardi 2 Novembre 2010, 07:31

Ce matin en me levant, je m’attendais à avoir perdu des places au classement et effectivement ce fut le cas. A l’ouest, les vents faiblissent et désormais, dans notre course désespérée au sud nous faisons de moins en moins de route vers notre destination. Cette situation va s’accentuer dans les jours à venir, du moins jusqu’à ce que nous mettions enfin le cap sur l’Afrique du Sud. Et ce ne sera pas mercredi, … et sans doute pas jeudi non plus ! La dépression tant attendue ne se forme pas sur l’Amérique du Sud et les vents portants espérés ne sont pas au rendez-vous que nous leur avons fixé.

 

Cette situation redonne du crédit à ceux qui ont fait le pari d’une route plus directe et il faut donc commencer à s’intéresser sérieusement à eux. Afin d’essayer de voir si parmi eux figurent quelques têtes d’affiches de la compétition SO. Je vais donc aujourd’hui me pencher sur eux et subitement une sueur froide me descend le long du dos, … ils sont là, … ils sont tous là, … déjà 5 dans les dix premiers, … et le 6ème n’est pas bien loin. Ils sont là, … les « clones »,  … on ne sait d’où ils viennent, on ne sait qui ils sont. Ils n’ont pas d’amis, ne se manifestent jamais ou presque, … mais ils sont toujours là et depuis longtemps parmi nous.  Ils font planer une menace inquiétante et diffuse sur les flots. Je les ai découvert un jour sur la Clipper. Ils me suivaient tous, comme des fantômes, avec leurs voiles diaphanes, couleur « Jaune de Naples ». Auparavant ils se ressemblaient tous,  aujourd’hui, petite coquetterie, leurs coques et leur mats sont différents les uns des autres. Ils se déplacent toujours ensemble et finissent toujours près les uns des autres dans les classements. Toujours placés dans les 50 à 100 premiers SO, jamais gagnants, mais toujours là, … et si c’était pour cette fois ci ?

 

Ils, … ce sont, dans l’ordre du classement aujourd’hui :, « LevieilHomme », »OLdChapZ », « VielleBranche » (toujours avec sa faute), « OldChapZ2 », « Papy Moujot » et enfin « VieuxLoupVL ». Comme les six doigts … de la main … du diable.

 

Je me suis toujours demandé pourquoi leur propriétaire mettait toujours ses 6 œufs dans le même panier et puisque c’était le cas, pourquoi disposer de 6 bateaux si c’est pour leur faire prendre systématiquement la même route ? Je me suis également souvent demandé comment faire pour router en même temps 6 bateaux ? J’ai déjà bien du mal à gérer Olympic Star en même temps sur le Rhum et la Velux, alors 6 bateaux !, je vous laisse imaginer les bascules. Je pense que les réponses à ces deux questions sont liées. Il doit y avoir un moyen de faire tourner plusieurs bateaux en même temps, un moyen que je ne connais pas et qui oblige leur skipper à les mener de concert.

 

En tout cas cette fois-ci ils semblent avoir ferré le bon coup et je souhaite bien du plaisir à ceux qui fréquentent leurs parages et qui vont devoir se les coltiner jusqu’au bout, car franchement, ils foutent les jetons !

Dans cette zone il y a là également « alizees66 » qui était dans le bon coup de l’ouest au début mais qui s’est replacé progressivement et intelligemment depuis le Cap-Vert. Il y a aussi « DanSuliac » et « Chocotte44 » qui ne se quittent pas depuis le début de la course. Tous deux avaient pris du retard sur les premiers de l’ouest et connaissant « DanSuliac » depuis longtemps, il n’est pas du genre à rester derrière à suivre et est assez coutumier des tactiques désespérée. En l’occurrence celle-ci n’est visiblement pas si désespérée que cela ! Voilà donc au moins trois bon clients à opposer aux clones et je suis persuadé que d’autres vont se révéler prochainement de coriaces concurrents.  

 

De notre côté il va falloir du temps pour nous mêler à la lutte de tête. Faisons déjà pour l’instant le deuil de notre classement qui va s’effondrer dans les 48 prochaines heures. Savourons en revanche le fait que désormais, même au-delà des 10000 premiers bateaux SO nous apparaîtrons sur la carte satellite de l’ami Kohtao. Quel spectacle, … c’est comme regarder les milliards d’étoiles de la voie lactée avec un télescope !  C’est sur ce somptueux panorama que je vais vous laisser aujourd’hui et vous renouveler toutes mes amitiés et mes encouragements.

Par Olympic Star - Lundi 1 Novembre 2010, 10:38

Bonjour à tous,

 

Comment ne pas avoir une petite pensée ce matin pour ceux qui ont souffert hier des perturbations engendrées par le départ de la Route du Rhum. Personnellement je n’ai guère été surpris et en vieux routier aguerri des joutes virtuelles, je m’y attendais un peu. Sur le Rhum j’avais adapté en ce sens ma tactique de départ et au final je m’en suis plutôt bien sorti. Sur la Velux, j’avais en revanche quelque peu oublié que nous pouvions être victime de dommages collatéraux, … heureusement en ce qui nous concerne, nous autres sudistes de la flotte, cela n’a guère eu d’incidence sur la progression des bateau, … toujours au cap 180°, plein sud !, ou presque car certains essayent de gagner quelques milles en grappillant un degré de droite ou de gauche !

 

Petit à petit, cependant, et l’on s’en rend compte à peine la troupe s’éclaircit, ils sont quelques uns à mettre la flèche à bâbord et à mettre le cap au sud-est. Il y a eu d’abord « TriloJ », d’où ses efforts pour nous convaincre du bien fondé de sa stratégie, … puis « RKN Hongroum », … ensuite « CapEstFred », … et maintenant « Mifou » et « Loulou 1er NAP », de concert. A chaque fois cela doit leur faire effet d’un aérofrein, avec la sensation visuelle de perdre tout d’un coup le contact avec le groupe des sudistes. Cela doit être angoissant cette impression, on doit se demander si l’on a pris la bonne décision, si il n’était pas trop tôt pour cela, … En même temps le classement doit s’améliorer subitement, enfin l’on regagne des places dans la hiérarchie de la course. Ce doit être là le deuxième effet « kiss-cool » du shoot, l’apaisement subit, la sensation que finalement ce choix a également du bon.

 

Il faut avouer que désormais, dans le groupe des sudistes, l’on commence à se pencher sérieusement sur la météo à court terme, celle que l’interface de MP nous propose, avec une visibilité à 72 heures au maximum. Là c’est vraiment angoissant, l’anticyclone de Saint-Hélène nous apparaît  comme extrêmement étendu, un masse énorme qui s’étend de 25°W jusqu’à la longitude du méridien de Greenwich. Heureusement pour nous il se déplace légèrement vers l’Est, mais si lentement que l’on se demande si il se sera réellement évacué de quelques degrés vers l’Est avant que nous n’arrivions à sa hauteur. De toute façon, nous n’avons pas le choix, il va falloir le contourner par le sud, sinon nous risquons de passer un bon bout de temps dans ces parages et de ne plus avoir assez de vivres pour l’arrivée au Cap.

 

En ce qui concerne la course à l’ouest, elle s’est également terminée, et notre suédoise (« C80 SO SWE ») sur laquelle nous fantasmons a finalement trouvé son maître. « Reves de gosse TPN »  a emporté le notre en faisant l’extérieur à la belle au-delà de 31°W. Le grand « Aigle-vert » surveille ce nouveau couple de près et ce trio sera à surveiller pour autant qu’ils ne manquent pas la première vague.

D’Est en Ouest, les leaders l’attendent, chacun dans son couloir, « Meidray » (24°W), « Kiralamure » (25°W), « Ricoo » (26°W), « Yojo13 » (un peu en retrait toutefois à 27°W), « Rene la taupe » (qui creuse bien son trou à 28°W). Ils sont les chefs de meute et vous pouvez aisément comparer l’écart qui vous sépare d’eux. Qui touchera le Graal le premier ?, nous ne tarderons pas à le savoir, il n’y a plus beaucoup à attendre.

 

En tête de course ils ne sont plus que deux à résister encore dans le top 100 à la remontée au classement des AO. C’est le signe que les choses sont en train de changer. Le trio de tête SO n’a pas été modifié en 24 heures, « Fredelise », « IledeNantes2 » et « Lintouchable » mènent toujours le jeu, mais l’écart se réduit et d’autres ne vont pas tarder à prendre le relais.

 

Bonne journée sur l’eau … comme dans la vraie vie.

Par Kohtao - Dimanche 31 Octobre 2010, 20:30

Hello

Le classement automatique de la velux est en route.
Il y a normalement dedans toute la flotte SO !!!

C'est une phase de test, si tout va bien, je mets en place les classements Route du Rhum demain et les cartes satellites aussi.


Bon vent à tous.

Par Olympic Star - Dimanche 31 Octobre 2010, 07:18

Bonjour à tous,

 

Nous y sommes arrivés, … certes pas encore au Cap et la route est encore longue, … mais nous y sommes quand même arrivé, …. au moment des interrogations, ou se mêlent doutes et certitudes , ou l’adrénaline se libère et provoque une accélération du rythme cardiaque et une augmentation de la tension artérielle. L’adrénaline c’est aussi un neurotransmetteur ayant une action spécifique au niveau du cerveau et particulièrement dans une situation de stress. L’adrénaline c’est enfin également une situation grisante et « Lintouchable » toujours au coude à coude avec « Fredelise » et « IledeNantes2 » en tête de la course me disait encore récemment que c’était son petit moteur à lui, ce qui l’avait amené à choisir cette option Est particulièrement risquée ou il lui faut être toujours en éveil pour rechercher les meilleures trajectoires.

 

A côté de cela, notre quotidien à nous autres, tenants de la route ouest, est assez lénifiant et monotone. Nous ne pouvons passer le temps qu’en nous amusant à comparer nos routes avec celles de nos voisins, à supputer sur  le « jusqu’où aller à l’ouest ?» et sur le « jusqu’à quand descendre plein sud ? ». Nous sommes condamnés à bluffer les uns envers les autres dans cette grande partie de poker maritime. « Kiralamure » a parfaitement raison, il y a bien une part d’intox dans tout cela et à ce petit jeu il est sécurisant de garder ses adversaires à tribord pour mieux les contrôler.

 

A ce petit jeu également, les querelles d’expert débutent. Notre ami « Triloj » a manifesté ses doutes et en revendiquant son choix de ne pas trop partir à l’ouest et de tailler une route plus directe. « Rene la taupe » et « hurlevent971 » ont immédiatement pris le contre-pied  et défendu notre position, celle de la « clique à Ricoo ». De toute façon, je pense qu’il est trop tard pour nous désormais, … quand le vin est tiré, il faut le boire, … notre logique doit désormais aller à son terme et ce n’est plus le temps des remises en question. « Le Grand Dic  TPN », … comme son nom lui va bien, … grand manitou de la planète VR, a dit et même écrit que lorsque l’on avait choisi une option, il fallait aller au bout et ne pas changer d’avis. Nous allons donc poursuivre notre descente infernale à la recherche du train des dépressions australes et en viser le cœur comme pour les défier afin attraper leur cortège de vents portants.

 

Là, je vous le promets, il va y avoir du stress et de l’adrénaline, ce sont là des trains qu’il ne faudra pas manquer car l’on ne sait pas quand passera le prochain. Le long week-end de la Toussaint sera terminé depuis longtemps, la journée de mercredi devrait être importante si la météo se confirme. En attendant, pour ceux qui manquent d’action, je vous invite à aller faire un petit tour à Saint-Malo pour de départ du « Rhum » ! Il va y avoir du monde sur l’eau et les trois premiers jours de courses vont être intéressants, c’est toujours là que se dessinent les grandes stratégie. Vous y retrouverez « Olympic Star », en monocoque seulement car je trouve que ce type de bateau correspond davantage à notre philosophie SO. D’autant plus que la course durera plus longtemps et le plaisir en sera donc plus grand. Il va falloir mener de front deux courses en même temps, … il ne faudra pas le dire à ma femme, … elle risque de très mal le prendre.

 

Bon dimanche à vous tous.

Par Olympic Star - Samedi 30 Octobre 2010, 08:04

Bonjour à tous,

 

Il m'est désormais à nouveau  possible de me connecter au Forum et me revoilà donc en mesure de vous adresser directement ma petite chronique quotidienne. Je ne vous avais toutefois pas abandonné pour autant car vous pouviez retrouver le fruit de mes élucubrations sur l’excellent site de Kohtao consacré à la course virtuelle sans options. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, je vous invite vraiment à le visiter car c’est un modèle du genre pour nous autres SO. Un modèle fragile certes face aux intérêts mercantiles supérieurs, mais qui j’espère conservera encore longtemps tout son intérêt pour nous autres certes mais aussi pour Manyplayers tant il fidélise et implique des joueurs. Ainsi au fil des courses je ne peux constater que certains nous abandonnent pour rejoindre les AO (« avec options ») et vérifier si ils ont en mesure de jouer la gagne contre les cadors du jeu, les « Sece rkn » et autres. Manyplayers y trouvera toujours son compte car nous sommes un vivier puissant et fécond !

 

Mais revenons-en à la course SO pour vous dire qu’en tant que journaliste embarqué au cœur de la course, il n’est pas si facile de vous rédiger chaque soir ou chaque matin, en fonction de mon courage et de ma fatigue à l’issue d’une journée à la barre, une petite chronique qui soit à la fois, agréable à lire de par sa forme, intéressante de par son contenu et pertinente de par son analyse et sa portée. Il est certain que pour les derniers points je mesure les limites de ma situation car si je me sens bien dans ma peau de journaliste, j’ai en revanche bien conscience de ne pas avoir toutes les compétences d’un consultant spécialisé. Mon vécu de marin se limite à  avoir fait quelques ronds dans l’eau en Optimist (petit dériveur à fond plat de … 2m30 !)  dans la baie de Garavan, à la frontière italienne, il y a de cela une bonne trentaine d’année. Alors je vous remercie par avance pour votre indulgence.

 

Par ailleurs, je dois dire que depuis quelques jours les journées se passent en me laissant un sentiment mitigé avec d’une part l’impression qu’en 24 heures, pas grand-chose n’a évolué sur la situation géographique mais aussi comptable et d’autre part la sensation que néanmoins des choses se passent et qu’elles sont importantes. Pour vous en donner la preuve, il convient de revenir quelque peu dans le temps, disons une semaine en arrière  lorsque tout ceux qui avaient choisi de partir à l’ouest, débarrassés du souci de l’anticyclone des Açores ont plongé plein sud. A ce moment là, à 1° sur mon tribord, légèrement en retrait se tenaient deux bateaux qui ferraillaient durement : « baobabn2 » et « Khamsin II ». Aujourd’hui une semaine après, « baobabn2 » est toujours sur mon tribord, mais il accuse désormais plus d 2°30’ d’écart et à ma surprise est toujours positionné plus au nord que moi. Sa stratégie de faire davantage d’ouest est pour l’instant un semi-échec, … je dis bien pour l’instant ! De son côté « Khamsin II » a fait le choix de se replacer à l’Est, … et là la situation est totalement différente, « Khamsin II » se retrouve désormais à 80 milles derrière moi, plein nord. Pour lui sa tactique a été, toujours pour l’instant … un échec complet. Si je vous parle de cet exemple que je trouve personnellement assez frappant c’est que, au moment ou tout le monde se demande si il convient de faire, … de l’ouest, … de l’Est, … eh bien, je pense pour la part que la bonne stratégie c’est de faire … du sud !

 

Et à ce jeu là , celui qui gagne une nouvelle fois, … et pas seulement à être connu, … c’est Ricoo. Je vous livre donc mon petit classement du jour, le top 10 des sudistes :

  • 1-      Ricoo
  • 2-      Captain Joost
  • 3-      Le Mutant – TPN LMED
  • 4-      Hurlevent971
  • 5-      C80 SO SWE
  • 6-      Kiralamure
  • 7-      Rene la taupe
  • 8-      Olympic Star
  • 9-      Gronolive-rkn
  • 10-   CapEstFred

Cela n’a bien entendu rien d’un classement réel, mais pour être honnête il n’est vraiment pas plus farfelu que la classement général actuel. J’espère toutefois que les autres ne m’en voudront pas, d’abord « Meindray »n « Mifou » et « sax474 » bien placés sur mon bâbord, ou même plus loin « Guigui 76 », « Pioneer 10 » et « Alizees66 ».

 

Saluons enfin la prise de pouvoir à l’Est d’un nouveau venu « Iledenantes2 » mais « Lintouchable » n’est pas bien loin et l’intérim de notre ami nantais ne devrait être que de courte durée.

 

Bonne journée à vous tous et demain si Dieu me prête vie !

Par Olympic Star - Vendredi 29 Octobre 2010, 09:39

12ème jour de course et désormais du mouvement dans l’atlantique sud. A dire vrai, du moins pour Ricoo qui est le tout premier de la flotte SO à avoir franchi l’équateur et qui a donc pu sabler le champagne mais il n’a pas du solliciter l’autorisation du Roi Neptune comme le veut la coutume car en vieux loup de mer il en est dispensé, mais nombre de jeunes mousses vont avoir à le faire dans les heures et les jours à venir.

 

Alors pour commencer cette chronique du jour, revenons un peu à ceux qui la mènent toujours, à l’est, le long des côtes africaines, du côté du Sierra Leone et du Libéria. Nous les avions laissé de côté depuis quelque jours, jugeant leur situation trop provisoire et incongrue pour s’y intéresser vraiment, … et pourtant … Certes leurs rangs se sont sensiblement éclaircis et ils ne sont plus désormais qu’un petit groupe à mener vaillamment cette route de l’est alors intéressons nous un peu à eux.

 

Le plus oriental d’entre eux menait la course hier soir, aux portes du top 10 général, ce qui en soit est déjà un exploit. Complètement inconnu dans nos contrées virtuelles « Darsel » puisque c’est son nom est un bizut, tellement bizut d’ailleurs qu’il en a même oublié le départ et profité des largesses du pilotboat après quelques jours de course. « da423 » est exactement dans le même cas mais s’est lui, déjà fait les dents sans grande réussite sur le Tour de France,  la Figaro et Cap Istanbul. La course de « Fredelise » est bien plus intéressante, ancien tenant de l’ouest, « Fredelise » tout aussi bizut par ailleurs a été un des premiers bateaux à plonger plein sud et a depuis arrondi sa course au sud-est. En tout cas à l’extrême Est, ces trois bateaux ont fait le trou, mais dans cette zone ils pourraient bien assez vite être mis d’accord par l’un des favoris de la course SO qui a longtemps mené le groupe du centre et qui insiste dans sa stratégie : « Lintouchable ». Il est d’ailleurs notable de constater qu’il est pratiquement le seul dans ce cas car tous les autres favoris membres du groupe centre tels « Hugo 28 »se sont repositionnés vers l’ouest.

 

Au sud, la bataille faisait rage certains s’efforcent de tenir leur stratégie d’une route plus directe, d’Est en ouest ils se sont déployés loin en éclaireur, loin devant leurs troupes, ce sont toujours les mêmes depuis quelques jours : « Pioneer 10 », « alizees66 », « Guigui 76 », « Mifou », « Meindray », « Olympic Star », « Kiralamure » et enfin « Ricoo », le plus au sud d’entre eux. Cette ligne de bateaux alignés, orientée sud-ouest – nord-est  contrôle toujours la course au sud de la flotte et pour l’instant les vents ne leurs donnent pas tort. A noter derrière eux le superbe replacement d’un autre des grands favoris de la course « Sax474 » qui a désormais débordé « Tita nique1 » et « Zecat63 ». Leur situation s’est néanmoins légèrement compliquée depuis 24 heures car à cap égal ils perdent de la vitesse par rapport aux bateaux les plus à l’ouest.

 

En effet, les tenants de la stratégie la plus occidentale commencent à percevoir depuis 24 heures les dividendes de leur placement. Là aussi deux nouveaux groupes se forment. D’une part les « prudents » qui calquent leur route sur celle de « Ricoo » situé à leur bâbord : c’est toujours le trio, « Le Mutant – TPN LMED », « Hurlevent971 », « Captain Joost », toujours suivis à distance par « CapEstFred » et « Rene la taupe ». D’autre part les ultras derrière « C80 SO SWE », « Reves de gosse TPN », « gronolive-rkn » et même « aigle-vert » qui réapparaît. Entre les deux, les hésitants derrière « baobabn2 » et « Yojo13 » n’ont pas encore choisi leur camp mais se font déborder des deux côtés !

 

Les prévisions des prochains jours ne vont pas sensiblement modifier la donne à l’ouest, les alizés sont assez constants, mais il va falloir aux bateaux les plus à l’ouest de la flotte prendre un avantage suffisamment conséquent au sud pour  contrebalancer leur handicap à l’ouest et cela n’a rien d’évident car si ils bénéficieront d’un vent plus horizontal leur permettant un meilleur angle, ils n’auront plus en revanche un vent légèrement plus fort et cela équilibrera la situation. Je reste persuadé que « Ricoo » détient le meilleur compromis, il a le luxe de pouvoir calquer sa course sur les autres, du moins tant qu’il ne sera pas attaqué sur son tribord. « Sax474 » a les épaules pour le faire et semble préparer cette stratégie mais il accuse encore un certain retard. Une situation à suivre cependant.

 

Bonne journée à tous.

Par Olympic Star - Jeudi 28 Octobre 2010, 07:27

Bonjour à tous,


Vous n’avez pas eu droit ma petite chronique hier soir et j’en suis le premier désolé. Comme beaucoup d’autres, j’ai des problèmes de connexion et  je n’ai pas accès au Forum, du moins pour y écrire. Manyplayer est au courant de la situation et met tout en œuvre pour y apporter des solutions mais ce matin il faut malheureusement constater qu’il n’en est rien !

Ce qui deviens beaucoup plus gênant c’est que je n’ai également plus accès à l’interface du jeu ce matin et outre le fait qu’il devient impossible de modifier la route de mon bateau, je n’ai plus de visibilité sur la course et suis bien en peine de la commenter à moins de parodier mon ami Pierre Fulla « … Ici Nagano ! … » qui commentait les Jeux Olympiques d’Hiver de 1998 au milieu d’un brouillard opaque et que les Guignols de Canal + ont immortalisé pour lui offrir une gloire tardive.


En ce qui me concerne, la situation est grave, … mais pas désespérée comme le stipule la formule de circonstance. Avec mon cap à 180° et mon foc, je ne risque pas grand-chose et je vais donc continuer à descendre plein sud. J’aimerais bien que la situation revienne à la normale d’ici 8 heures pour repasser à l’ouest du 25°W30’ afin de bénéficier d’un vent plus soutenu mais je ne suis pas certain que ce sera le cas ; il me reste donc à prendre mon mal en patience. Il est quand même dommage que cela arrive à ce moment là car j’ai bien l’impression que ce phénomène  a coïncidé avec l’ouverture des hostilités de la part de Ricoo qui, si j’en crois des mails amis, a profité de son statut furtif (du moins en ce qui me concerne !) pour amorcer un léger virage au sud-ouest. C’est une situation à laquelle il fallait de toute façon s’attendre à un moment ou à un autre. Progressivement le vent jusqu’ici plein est va tourner au sud-est et il va falloir choisir entre continuer plein sud en perdant de la vitesse ou conserver sa vitesse en acceptant de s’éloigner davantage de notre destination finale.


Ricoo avait de lui-même avoué que depuis quelques jours cela lui trottait dans la tête, il a depuis longtemps retarder l’échéance mais s’est finalement lancé cette nuit. Personnellement j’attendais la conjonction de deux phénomènes concomitants, le changement de l’axe des vents qui s’est produit hier et le fait que les vents seront sensiblement plus forts à l’ouest et cette deuxième variable n’était pas encore suffisamment significative à mes yeux. Elle le sera ce matin je pense mais  je ne suis pas certain d’avoir accès à ma barre pour agir.


D’un autre côté la situation actuelle me laisse un peu de temps pour méditer sur la mise au point de TriloJ sur la distinction entre Stratégie et Tactique. Distinction à laquelle je souscris évidemment car mon petit replacement à l’est d’un degré n’était évidement qu’un petit coup tactique sur le court terme (en l’occurrence pas forcément payant) et en aucun cas le fruit d’une stratégie, … à moins que je ne le reproduise sur le long terme, auquel cas cela pourrait bien en devenir une, … si vous voyez ce que je veux dire .


Actuellement pour ceux qui sont au sud-ouest du plan d’eau la stratégie consiste à foncer plein sud franchir les paisibles alizés assez stables à hauteur de l’équateur pour aller attraper une bonne grosse dépression qui viendra juste de se former sur l’Amérique du sud. Celle-ci comme la vague du surfeur  nous emmènera alors  vers l’est pour notre destination finale. La stratégie de ceux qui ont choisi une voie plus direct le long des côtes africaines c’est de prier pour qu’un étroit passage leur permette de ne pas se laisser engluer dans une molle qui signifiera la fin de leurs illusions mais même dans ce cas il leur faudra alors affronter un vent de face qui les obligera à tirer des bords pour ne pas perdre leur objectif de vue.  En temps normal l’avantage va aux tenants de l’ouest, la situation actuelle leur est encore plus favorable  car ils ont annihilés leur handicap de distance en se trouvant déjà beaucoup plus au sud que ceux qui ont choisi une voie plus directe. Mais un petit espoir demeure néanmoins pour ceux de l’Est. La messe n’est pas encore dite !


Bonne journée à tous et cap au sud-ouest alors car mon interface est de retour et à 7h50 je vais également infléchir ma course.  

Par Kohtao - Mercredi 27 Octobre 2010, 15:35

Hello

Je ne sais pas pour vous mais je ne peux plus poster sur le forum.
Vu le nombre de messages depuis ce matin, je pense que l'on est nombreux à avoir le problème.

Les cartes satellites continuent (tant que la péniche reste à flot !) avec à peu près les même horaires : 09h30, 15h30 et 21h30.


Bon vent à tous.

Par Olympic Star - Mardi 26 Octobre 2010, 23:59

Bonsoir à tous,

Voici l'heure de notre petit rendez-vous quotidien après une journée assez semblable à celles qui l'ont précédées.

MaidenPSG n'est pas seul à subir le long des côtes mauritaniennes et sénégalaise les affres d'une course en avant qui le mène tout droit dans l'impasse. La dernière carte satellite est assez éloquente en la matière, la densité de points verts y est plus importante que partout ailleurs. Il faut être courageux pour abandonner un bon classement et une grande partie de ses illusions pour oser se recentrer complètement et commencer une autre course. C'est ce que fait Chporgne, ancien leader SO, qui ne figure depuis longtemps plus sur la carte mais qui, aujourd'hui, n'est même plus dans les 20000 premiers et qui tourne désormais le dos à l'afrique pour faire de l'ouest. Mais nul doute que sa stratégie sera gagnante.

Tous ceux qui croisent aujourd'hui les long des côtes africaines et qui pour les premiers et plus valeureux d'entres eux vont doubler le Cap Skirring au Sénégal pour aborder les eaux territoriales de la Guinée Bissau, se préparent des heures difficiles dès demain matin en touchant les premières môles qui vont les engluer pendant de nombreux jours dans le meilleur des cas, des semaines dans le pire

Tout juste trouveront ils quelques satisfaction de constater que les ex-"occidentaux" ou "ouestistes" de la flotte désormais rebatisés "sudistes" sont également ralentis et voient revenir, à distance respectable certes, le groupe des centristes qui s'étaient recalés derrière eux. La course reste donc très ouverte, l'avantage acquis par ceux qui avaient le mieux négocié la première partie de course est en train de se réduire et cela redonne de l'espoir a beaucoup de monde. Les options à venir restent nombreuses et variées (à l'exception de nos amis le long de l'Afrique) et il est difficile de savoir qui détient la vérité.

 

En ce qui concerne la tête de course réelle, le front s'est encore élargi.

1- à 24°W, Pioneer 10 s'efforce de tenir sa situation mais celle-ci se dégrade néanmoins lentement et progressivement les bateaux sur cette longitude perdent en fait du terrain. Pioneer 10 est encore 2ème selon moi mais les bateaux qui le suivent dans ce couloir, parmi lesquels figurent désormais Chocotte44 et DanSuliac sont éloignés de plus de 30 milles nautiques déjà.

2- à 25°W, Mifou a désormais pris le pouvoir, et il n'y a plus que deux bateaux qui le suivent dans ce couloir, Alizees66 et Guigui 76 qui croisent à une vingtaine de milles de Mifou. Mais petit à petit ces bateaux vont également perdre progressivement de leur avance sur ceux situés plus à l'ouest.

3- à 26°W, quatre bateaux se sont détachés, Ricoo mène toujours largement ce couloir avec un peu moins de 10 milles d'avance sur Kiralamure suivi à moins de 5 milles par Meindray, lui même poursuivi à 5 milles par Olympic Star. Je ne peux que constater l'étendue des dégâts car mon replacement à l'Est n'a pour l'instant pas été une franche réussite même si la situation peut encore évoluer.

4- à 27°W, la situation est assez serrée entre trois bateaux qui se disputent le leadership, hurlevent971 au coude à coude avec Le Mutant - TPN LMED et Captain Joost tout prêt derrière. CapEstFred et un deuxième bateau que je n'ai pas identifié sont 10 milles derrière. A noter toutefois que les bateaux dans ce couloir accusent encore un déficit conséquent par rapport à ceux du couloir précédent et qu'il leur faudra du temps, ... suffisamment ?, ... trop ?, ... pour revenir à hauteur.

5- à 28°W, ça part un peu dans tous les sens, c'est Gronolive-rkn qui semble mener le groupe et qui fait route au sud-ouest pour prendre le périphérique, Brise971 et aigle-vert une vingtaine de milles derrière semblent sur la même stratégie. Mais derrière Gronolive-rkn, ce sont pour l'instant Khamsin II, Baobabn2, RKN Hongroum, blanc1 et Yojo13 qui poursuivent plein sud.

6- à 29°W, sur le périphérique, ou les grands boulevards extérieurs si vous préférez, dévale actuellement notre charmante suédoise C80 SO SWE, qui est probablement dotée d'une moustache et d'épaules de bûcheron et qui doit s'appeler Sven ou Bjorn , qui fait une course remarquable et se trouve déjà à la latitude des bateaux du couloir précédent. Ce bateau devance d'une quinzaine de milles Reves de gosse TPN jamais aussi dangereux que lorsqu'il a le dos au mur ... et sans doute aussi l'espoir d'avoir une blondinette devant sa proue !

Voilà la situation d'est en ouest de la vingtaine de bateaux les mieux placés à l'heure actuelle. La situation à venir est assez stable, très légèrement plus favorable à l'ouest mais pas de nature à bouleverser l'ordre des choses. Je pense qu'il va falloir descendre bien bas dans l'atlantique sud pour que la situation évolue. Mais cela s'est une autre histoire que je vous conterais plus tard.

Bonne nuit à tous.

Par Olympic Star - Lundi 25 Octobre 2010, 23:40

Bonsoir à tous,

Me voilà de retour ce soir avec une chronique un peu plus courte que d'habitude car à vrai dire il ne s'est pas passé grand chose aujourd'hui.

D'abord je me vois bien contraint de faire un mea culpa car je n'avais pas imaginé que ceux qui menaient la course hier soir seraient encore en tête 24 heures plus tard. Mais les vents assez soutenus le long des côtes africaines et surtout en provenance du nord-est leur ont permis de conserver leur spi et de poursuivre leur route au sud. Ils ont même largement augmenté leur avance sur ceux qui menaient réellement la course (et selon la mènent d'ailleurs toujours largement), à savoir Pioneer 10, Mifou et Ricoo. La situation ne devrait guère évoluer dans la journée de demain mais ils vont finir par rattraper la bulle qui longe les côtes sénégalaise et se trouver de fait sérieusement ralentis, ... c'est le moins que l'on puisse dire.

Ensuite je remercie hurlevent971 et Herve 014 RKN pour leurs analyses très complètes sur les options météorologiques qui nous attendent dans l'hémisphère sud et sur leurs causes. Merci beaucoup notamment à Herve 014 RKN qui m'a éclairé sur les atouts réels de mon bateau qui n'est donc pas un Imoca mais un éco60, une découverte qui m'a amené à envisager différemment la suite de mes pérégrinations vers le Cap. De fait ce soir dès la bascule de 20 heures, profitant à mon tour de vents favorables de par leur inclinaison j'ai mis la flèche à gauche et infléchi ma route. Ce qui est pris n'est plus à prendre dis un dicton bien connu et je trouve en l'occurrence qu'il s'applique assez bien. Je vais donc essayer de tracer une route un peu plus directe que je ne l'avais un temps envisagé.

Ce n'est certes pas très courageux et d'aucun se diront que je suis bien bête de saborder ainsi une option qui jusqu'ici m'avait plutôt bien réussie. Cela d'autant plus que je suis bien le seul dans ce groupe de tête des anciens "occidentaux" à faire ce choix là. Je me condamne à me recaler loin derrière Ricoo et probablement même derrière ses deux poursuivants qui s'accrochent diablement bien, Kiralamure et Meindray. Mais les vents qui s'annoncent dans les prochaines 72 heures ne sont pas de nature à me convaincre qu'il est bien prudent de faire du chemin à l'ouest.


Sur ce, je vous laisse donc pour ce soir et pour une nouvelle nuit qui s'annonce pour tous assez calme à l'exception de ceux assez nombreux et pour l'instant bien classés pour MP qui vont s'échouer sur les côtes mauritaniennes. Paix à leur âme !

Par Olympic Star - Dimanche 24 Octobre 2010, 22:32

Bonsoir les SO,

Il est 22h passés, Kohtao vient de nous adresser sa dernière carte à jour et le classement de l'annexe des SO vient d'être actualisé, ... il y a désormais matière à commenter l'état de la course, du moins de celle des SO car une course il y en a également une autre devant qui s'annonce tout aussi belle et passionnante.

Hier soir je vous avais annoncé la fin du règne de Chporgne et sans surprise, il ne fallait pas être devin, elle s'est opérée. Chporgne s'est d'ailleurs de lui-même élégamment auto-dépossédé de son sceptre de leader mais au regret de certains si j'en lis les commentaires et je dois dire que je les comprends assez bien, ce sceptre a échoué dans des mains non élues. je veux dire par là que les leaders d'aujourd'hui le sont encore plus de circonstance que ne l'étaient ceux qui ont passés la main. Mais d'un autre côté leur règne sera éphémère et ils rentreront bien vite dans le rang alors que Chporgne aura tenu près d'une semaine en tête.

Alors le véritable leader des SO ce soir, du moins au classement général et même si il n'est que 8ème SO, c'est une véritable surprise, c'est Pioneer 10. Je vous avais parlé hier soir d'un bateau que je n'avais pas identifié et qui m'intriguait, positionné sur la ligne des 24W, eh bien c'était Pioneer 10. Sans palmarès notable, encore récent sur VR, Pioneer 10 comme les bateaux en tête au classement général bénéficie certes de sa position favorable à l'est du groupe de tête. Il peut espérer jouer un rôle pour autant qu'éole lui soit favorable dans les 48 heures à venir. Pour les prochaines 24 heures ce sera certainement le cas et il a l'opportunité de se recaler par rapport à ses poursuivants. En tout cas ce soir c'est à lui que je souhaitais tirer un coup de chapeau d'autant plus que je ne l'avais pas vu venir. Il est rassurant de constater qu'il n'est pas forcément obligatoire d'être un vieux routier de ce jeu pour venir ponctuellement troubler l'ordre public et c'est assez rafraîchissant.

Pioneer 10 a d'autant plus de mérite que depuis le début de la matinée il tient en respect un redoutable duo. Deux complices de longue date capables de s'entraider lorsqu'il le faut et de s'affronter dans la plus franche camaraderie. Il faut bien entendu comprendre par là Michel (Mifou) et Eric (Ricoo). Ils ont désormais pris les 2ème (11ème So en fait) et 3ème (27ème SO) places selon mon propre classement. Mais il ne seront pas longs à ravir le commandement à Pioneer 10 pour s'imposer comme les patrons de cette première étape. Ils ont eu l'intelligence de se recaler légèrement à l'Est quand les vents plus favorables le leur permettait en Spi. Désormais en foc comme tout le groupe de tête il font cap au sud, positionnés en sentinelles à gauche du plan d'eau et sont en position de contrôler la flotte.

Derrière eux, ceux qui avaient fait les mêmes choix venus sont venus se positionner dans le top 10 réel SO : Alizees6 est 4ème (53ème en fait), Kiralamure 5ème (69ème), Meindray 6ème (70ème), Guigui76 7ème (103ème), ares50 8ème (176ème). Pour l'instant il faut donc bien constater que ceux qui avaient choisis le couloir à 25W30' ont fait le bon choix et ce sera encore vrai pour les 24 heures à venir.
Ces bateaux seront logiquement tous dans les 10 premières places demain soir et leur position leur donnera le choix de la route à suivre après avoir franchi l'archipel du Cap-Vert. Derrière eux, sur la même stratégie je vois bien également Tita nique 1, Lièvre, Sax474 et autres Zecat63 et probablement quelques autres faire un beau rapproché d'ici à demain soir.

... A 1° à l'ouest ceux qui avaient choisi 26W30 n'ont pour l'instant pas trop à se plaindre non plus, la dépression du Cap-Vert s'est éloignée et ne les a pas gêné, leur situation reste intéressante. A la faveur des vents puissants rencontrés en fin d'après-midi, 6 bateaux qui ont eu la chance de les toucher, ont accentué leur avance sur les autres et ne sont pas bien loin je pense pour les premiers d'entres eux de la 10ème place SO. Dans l'ordre ce sont :
Olympic Star, hurlevent971, LE MUTANT - TPN LMED (svp, vous ne pourriez pas choisir des noms plus courts), captain joost, C80 SO swe et Capestfred. De manière assez surprenante Gronolive-rkn pourtant bien situé au sein de ce groupe a décidé ce matin de partir au sud-ouest, peut être pour tenter sa chance au challenge de vitesse mis en place par Oro le Terrible.

Les perdants de ces 24 dernières heures (mais la vérité du jour n'est pas forcément celle du lendemain) ce sont ceux qui avaient choisi le couloir d'à côté à 27W30', certains d'entre eux ont sagement préféré ce recaler à l'Est comme Khamsin II, d'autres tels baobabn2 ont insisté, aujourd'hui tous se retrouvent derrière ces deux bateaux mais les écarts se sont réduits et ça revient derrière eux alors que gronolive-rkn va mettre tout le monde d'accord en se calant devant pour prendre le leadership.

Voilà donc la situation à l'heure actuelle sur le plan d'eau SO, elle va évoluer cette nuit et demain dans le même sens, toujours à l'avantage de ceux qui sont à l'Est par rapport à ceux qui sont à l'ouest, ... mais d'ici 48 heures, la situation s'inversera...

Par Olympic Star - Samedi 23 Octobre 2010, 23:42

Bonsoir à tous, voilà l'heure d'effectuer un petit point quotidien sur la course après une journée qui a dû paraître tout autant grisante que monotone à tous ceux qui avaient choisi la voie de l'ouest, ... les "occidentaux" de la flotte, puisque c'est la terminologie qui s'impose d'après d'autres topics.

Grisante et monotone cela semble assez antinomique et pourtant :

... après 6 jours de fréquentation des bas-fonds des classements de Manyplayer, qu'il est doux d'effectuer enfin une remontée digne de ce nom de reprendre des places par dizaines, voire par centaines et de voir enfin s'évanouir le spectre du Pilotboat, bateau fantôme qui s'abstient désormais de hanter nos parages et qui retrouve une place plus conforme à sa nature première. Soyez certains d'une chose nous ne verrons plus débarquer à nos côtés de nouveaux aventuriers chanceux de se voir positionnés aux côtés de ceux, c'est désormais une certitude, qui ont effectué le bon choix peu avant de doubler le Cap Finistère. Mais aussi qu'il est grisant de se retrouver enfin sur les magnifiques cartes de Kohtao, de savoir enfin ou nous sommes par rapport aux autres, à ceux qui ont fait le même choix que nous, de découvrir si nous sommes seul ou si le plus souvent bien d'autres petits points verts insoupçonnés jusqu'ici nous narguent, parfois bien loin devant notre proue.

... mais que cette journée fut également monotone car l'action y a manqué après tant de jours passés à se battre pour attraper les vents portants. Nous n'étions plus guère habitués à rêvasser et à tuer le temps et nous autres marins virtuels peu sensibles à la fatigue physique n'avions pas forcément besoin de cette phase de récupération que de vrais marins auraient bien apprécié. Mais n'est ce pas là une impression, ne nous sommes pas quelque peu endormis devant cette apparence de monotonie, n'y avait il pas d'autres cap à suivre qu'un 180° peut être rassurant mais également trompeur en fonction de ce qui nous attends dans 48 heures ? Nous chercherons plus loin les réponses à cette question angoissante et du coup pas du tout monotone.


Cette journée aura également abouti à la fin de la distinction entre Est, Centre et Ouest. La carte satellite de 21h00 ce soir est en ce sens édifiante : la flotte s'étale désormais de façon continue sur plus de 2000 km de large et si le groupe de l'Est semble encore avoir une entité propre en s'étirant langoureusement le long des côtes marocaines, en revanche les orientaux de l'ouest (oui je sais ce n'est pas facile à suivre ) sont venus se mêler aux occidentaux du centre (vous suivez) et il est étonnant, paradoxal et inhabituel de retrouver ce pôvre "Sece RKN" grand marin virtuel AO devant l'éternel englué au milieu d'une multitude de petits points verts, ce qui, il faut l'avouer, n'a pas du lui arriver bien souvent.

Alors pour une dernière fois, parce qu'ils sont encore en tête pour quelques heures du classement de Manyplayer sur lequel s'appuie Kohtao pour vous proposer le classement SO, je vais vous parler du groupe de l'Est et saluer la performance réalisée par "Chporgne" qui depuis plusieurs jours désormais mène de façon magnifique ce groupe. "Masoli" a fini par décrocher mais semble encore garder la 2ème place réelle alors que "Tindindindindin" également un bon client (35ème de Cap Istanbul) est venu s'inviter sur la 3ème marche du podium. Je vais garder un oeil sur Chporgne jusqu'au Cap, car je suis curieux de voir à quelle place il va pouvoir terminer au final mais il aura indéniablement animé cette première semaine même si il va désormais rentrer dans le rang.

Un autre skipper qui fait une très belle course et il suffit de regarder sa position sur la carte satellite pour en être assuré c'est "Biture". Au sein du groupe du Centre c'est celui qui a su résister aux sirènes de l'ouest pour poursuivre jusqu'au bout sa logique d'explorer la cheminée qui de Madère l'a conduit aux Iles Canaries. Il croise désormais fièrement au large de celles-ci, mais la cheminée s'est bouchée et il n'y a pas eu d'ouverture. Dans 24 heures "Biture" va pouvoir plonger vers les côtes Mauritaniennes pour se positionner bien au devant du groupe de l'Est mais ce sera son seul fait d'armes. Lui aussi je vais le suivre jusqu'au bout et vous donner de ses nouvelles.


Comme c'est le cas pour "Sece RKN", les anciens leaders SO du groupe du centre : "Lintouchable", "Louis47", mais aussi "Aneta", "JFLBJFLB" et "ASailor", tous au demeurant d'excellents marins SO comme en atteste leur palmarès, se retrouvent désormais complètement englués au milieu de tous les anonymes (surtout parce que je ne les connais pas et sans aucun jugement de valeur vous vous en doutez bien ), mais ne vous y trompez pas tous ces bateaux vont effectuer une remontée incroyable sur la deuxième partie de la course et seront bien classés au Cap, j'en prends le pari, et il en sera de même pour "Lamicaba" et "Hugo 28", positionnés dans leur nord-ouest qui ont fait le choix de s'extraire de la pétole dans laquelle était plongé le groupe Centre par l'ouest. Tous ces bateaux seront dans le top 100 SO au Cap et pour les meilleurs d'entre eux encore bien mieux classés que cela afin de conserver leur chance pour le classement général de cette Vélux 5 Océans car il ne faut pas oublier que ce n'est que la première étape.

Venons en désormais à ce qu'il faut bien appeler la tête réelle de la course SO tout en m'excusant par avance auprès des puristes qui jugeront qu'ils n'y sont pas encore. Je vous avais hier parlé de 5 couloirs, en fait ce soir il n'y en a réellement que trois, même si deux seulement apparaissent déjà sur la carte satellite de Kohtao. Et ce même si un bateau m'intrigue, positionné à 21h00 juste sur la ligne des 24W, à hauteur de 26N40'. Si quelqu'un (Kohtao ?) est en mesure de l'identifier, je suis preneur. Donc il ne reste vraiment que trois files de bateaux à 25W, 26W et 27W.


A l'heure actuelle c'est sans doute "Ricoo" une fois n'est pas coutume qui mène la danse à 25W30' il s'est repositionné tranquillement tout au long de la journée et devance d'une bonne dizaine de milles un trio que j'ai découvert ce matin, composé de "Kiralamure" (sans grand palmarès mais qui n'est autre que le bateau SO de Cridamure, 2ème au général de la Figaro 2010), "ares50" (57ème de la Solitaire du Figaro) et "Meindray" (23ème de Cap Istanbul, 44ème de la Sevenstar). "Mifou" qui croisait dans ces parages s'est exilé plus à l'Est imité en cela par "Alizee66", "Guigui76" semble de peu être le 7ème bateau dans cette zone. Si l'on en croit la météo pour les prochaines 48 heures ces bateaux vont bénéficier d'un angle d'attaque plus favorable pour aborder la petite dépression qui s'est formée sur le Cap-Vert et devraient être en mesure de passer au travers même de l'ancien archipel portugais.

A 1° à l'ouest, à 26W30, c'est toujours mon bateau "Olympic Star" qui emmène la troupe et par avance je prie ceux qui me suivent d'accepter mes excuses si cette option ne s'avère pas la bonne car à vrai dire je n'ai guère eu l'opportunité jusqu'ici de servir de lièvre (d'autant qu'en matière de "Lievre" il en existe déjà un sur la course et plutôt bien placé ) et cette expérience est très nouvelle pour moi. Je fais le pari, pas forcément gagné d'avance que l'on fait moins de chemin en ligne droite et que la dépression du Cap-Vert nous ménagera une petite porte. Derrière "Olympic Star", à une petite quinzaine de milles, 3 bateaux me suivent mais je n'ai identifié jusqu'ici que "hurlevent971", merci à Kohtao ou d'autres de me désigner les deux autres. "gronolive-rkn" (4ème de la Clipper, 5ème de Buenos-Aires - Dakar) semble occuper la 5ème place.


Enfin dans la dernière colonne, à 27W30, c'est désormais un peu la bouteille à l'ancre (ou à l'encre si vous préférez ), la perspective de la dépression du Cap-Vert est en en train de modifier les certitudes de certains. Si "baobabn2" stoïque a décidé de passer en force et de continuer plein sud, imité en cela un peu plus loin par "Yojo13" et "reves de gosses TPN", d'autres comme "Khamsin II", "Rhinoceros" et "Aigle-Vert" ont jugé plus prudent de venir se repositionner à l'Est vers 26W30'. Mais pour avoir davantage de certitude dans cette zone il faudra attendre demain et la nouvelle carte satellite pour voir si d'autres n'ont en fait pas devancé "baobabn2" et "Khamsin II" qui me semblaient mener cette partie là.

Voilà pour la chronique du jour, il va maintenant falloir aller dormir quelques heures, la journée de demain s'annonce assez conforme à celle d'aujourd'hui mais je vous annonce un nouveau leader SO dans la journée. On va surtout attendre avec impatience l'évolution de la situation météorologique sur le Cap-Vert, prochain temps fort de la course.
Bien amicalement et bonne course à tous.

Renaud

Par Olympic Star - Vendredi 22 Octobre 2010, 22:42

Bonsoir à vous tous, ... vos encouragements ont fait leur effet et puisque j'ai un peu de temps libre, je poursuis l'analyse de la course en sollicitant cependant une nouvelle fois votre indulgence. Nous ne pouvons avoir que 50 amis affichés sur la carte et même si je passe mon temps à éliminer les retardataires (qu'ils veulent bien me pardonner mon infidélité !) je ne peux pas forcément intégrer tous les bateaux bien placés ou susceptibles de l'être. Et puis je suis aussi un sentimental et même si certains de mes amis ne font pas forcément la course en tête je répugne à les faire disparaître de ma carte afin de continuer à suivre leur progression.

Je pense ainsi entre autres à un très grand marin pas du tout virtuel, médaillé olympique et marin de l'année de la Fédération Française de Voile, cela restreint forcément le filtre qui parvient en dépit de son emploi du temps chargé à gérer son bateau qui une fois n'est pas coutume a choisi la bonne option et profite des vents portants pour rester au contact de la flotte.
Je pense aussi à "Al-Lean NAP" qui mérite le plus grand respect pour sa persévérance en n'utilisant aucune aide de quelque nature que ce soit et son altruisme et sa gentillesse envers les autres.
Je pense également à "Kohtao", qui nous régale avec ses sites de classement et ses cartes satellites et nul ne doute que cela doit l'accaparer suffisamment pour pénaliser son bateau. Quel bonheur néanmoins de le retrouver sur l'eau sur cette course, même un peu loin de la tête de course.
Je pense enfin à "Belgje", dont je ne sais si il est vraiment Belge, Français ou Néerlandais, mais que je retrouve toujours avec plaisir sur chaque course même si je sais que son assiduité ne lui permet pas des résultats que son instinct pourrait lui autoriser.
Enfin une petite pensée aux absents tels "El Kikou" ou "Gaeleag" ou à ceux qui ne sont plus là depuis longtemps déjà comme "Lintrepide", avec ou sans apostrophe.

Ce petit préambule préliminaire (pléonasme ?) effectué, il est effectivement temps plus de 24 heures après pour refaire un point sur la course.

1- Si aux différents classements en cours, VR - Annexe des SO, ... la situation du petit groupe de l'Est n'a pas évolué, force est de constater que dans la réalité leur position déjà complexe a tendance à empirer jour après jour. Le détroit de Gibraltar n'a pas délivré les souffles d'éole dont il est coutumier et les tenants de l'Est toujours emmenés par Chporgne et Mastoli progressent au ralenti le long des côtes marocaines. Et comme il va encore falloir attendre 36 heures pour voire la pétole disparaître leur chemin de croix ressemble malheureusement à un enterrement de première classe !

2- Le groupe du centre a l'énorme avantage contrairement au tenants de l'Est d'avoir la possibilité de tenter des options et notamment de se rapprocher de l'ouest. Pour l'instant toutefois ce sont ceux qui après avoir doublé Madère ont choisi de continuer plein sud sur les Canaries qui s'en sortent le mieux, à ce jeu l'étonnant "Titounette 24" (seulement 86ème de Cap Istanbul) semble être le mieux placé juste devant un autre outsider plus habitué des joutes virtuelles "Biture" (42ème de la Sevenstar).
Les poids lourds du groupe centre déploient des pieds et des mains pour sortir de la nasse dans laquelle Sece RKN les a involontairement mené. "Lintouchable" et "Louis47" à ce jeu désespéré s'en sortent mieux que "Lamicaba" et surtout que "Hugo 28" qui doit se morfondre de s'être ainsi fourvoyé car il figurait au nombre des favoris et que "Belgje". Difficile de savoir quelle position prendre dans ce cas d'espèce car l'on se rend compte que les remèdes sont parfois pires que les maux ...


Nous en arrivons au groupe de l'ouest qui semble désormais avoir le vent en poupe mais qui dans les 24 dernières heures a vu deux phénomènes successifs s'opérer. Dans un premier temps on a vu un impressionnant resserrement des positions car les premiers ont été ralentis par des vents moins importants et certains derrière on réalisé un impressionnant rapproché presque inespéré. Comme quoi la situation évolue rapidement et rien ne sera joué jusqu'au dernier jour !
Le deuxième phénomène qui a démarré hier soir, s'est amplifié tout au long de la nuit est que certains ont commencé à redresser leur route, voire même à l'infléchir complètement, sans doute en partie par peur de faire un peu trop de chemin à l'ouest en réalisant qu'un jour ou l'autre il faudra bien revenir sinon vers le cap-vert, au moins vers l'afrique du sud !
Tout au long de la journée d'aujourd'hui les skippers ont affinés leur stratégie pour se positionner pour la nuit qui vient et nous assistons à la stratégie des couloirs d'Est en Ouest, et ceux-ci sont au nombre de ... 5. Le groupe de l'Ouest n'en est plus un, il y a désormais 5 groupes.

A/ à 24W30' ce n'est pas vraiment un groupe mais ce sont les tous premiers membres du groupe de l'ouest qui viennent d'intégrer le top 10000 de l'annexe des SO et d'apparaître sur la carte de Kohtao. C'est également un outsider qui mène ce groupe, "FredDuCapEst" (70ème de Cap Istanbul), mais pour être honnête sa position et celle de ceux qui le suivent n'est pas très favorable et il est déjà plus au nord que les premiers des deux couloirs suivants.

B/ à 25W30' cela devient bien plus sérieux car c'est un des grands favoris qui mène à mon avis le bal, "Mifou", vraisemblablement loin devant les autres bateaux dans son couloir. "Mifou est le bateau SO le plus austral de la flotte et son parcours est à suivre avec attention. Seul bémol, parmi ceux qui le suivaient, certains "Alizees66" et "Sax474" notamment semblent désormais faire le choix de refaire de l'ouest pour se replacer.


C/ à 26W30' c'est un groupe plus imposant qui emprunte le couloir avec comme première surprise le fait que le premier d'entre eux "Ricoo" a décidé depuis le début de soirée qu'il en avait assez d'emmener tout le monde sur son porte baguage et qu'il état plus intéressant de rejoindre son acolyte et ami, "Mifou" dans le couloir d'à côté.
Je ne vous cache pas que ce choix de "Ricoo" me plonge depuis quelques heures dans un abîme de perplexité, non pas que je me sente tout d'un coup perdu sans mon habituel repère (il suffit pour cela de comparer nos routes propres depuis La Rochelle) mais parce que je me demande pour quelles insignes raisons "Ricoo" fait ce choix qui ne me semble pas, avec mes yeux de béotiens, tout à fait compréhensible.
Si je vous dis cela c'est parce qu'il me semble bien (je peux toujours me tromper !) qu'il m'appartient désormais d'emmener ce groupe ci, suivi de près il est vrai par "hurlevent971" décidément très coriace sur cette course. Un peu plus loin "Zecat63", "Camguip avr", "rene la taupe" et "brise971" s'accrochent à un peu moins de 2 heures mais d'autres sans doute ce sont intercalés discrètement. En tout cas la Guadeloupe (971) me semble bien représentée sur ce coup là
Un peu plus loin 'Chocotte 44" et "DanSuliac" peuvent encore revenir mais accusent déjà près de 3 heures de retard.

D/ à 27W30' c'est un duo de choc qui mène la danse et bénéfice actuellement de la meilleure inclinaison des vents tout en n'ayant concédé qu'un retard modéré sur le couloir précédent. "Baobabn2" et "Khamsin II" sont ces duettistes brillants qui sont parvenus à se ménager une petite heure d'avance sur l'un des autres favoris de la course "reve de gosses". Ce duo aurait dû être un trio mais "Yojo13" qui faisait la course en tête depuis le début a décidé d'imiter "Ricoo" de venir rejoindre le couloir précédent. Après tant d'effort pour avoir fait de l'ouest aujourd'hui voilà une stratégie surprenante de mon ami Pascal.
Derrière "reve de gosses", "Rhinoceros", "aigle-vert" et "b5z6h" sont également toujours dans le jeu.


E/ pour en finir avec cette petite chronique qui en fait n'a plus grand chose de "petite", un petit mot pour le 5ème couloir, même si ce n'en est pas vraiment un. Ce choix extrême a en fait été réalisé par ceux qui ont beaucoup perdu en choisissant l'ouest extrême ou qui n'ont plus rien à perdre en faisant désormais ce pari fou. Je pense ainsi à "Cocodan" pourtant parfois brillant récemment sur la Cap Istanbul (26ème de l'étape 3).

Pour résumé et à moins de découvrir de nouveaux bateaux bien positionnés dans les 3 couloirs centraux de l'ancien groupe ouest, je dirais que de l'Est à l'Ouest, "Mifou", "Ricoo", Olympique Star", Hurlevent971", "Yojo13", "Baobabn2" et "Khamsin II" sont actuellement les mieux placés, mais j'ai trop d'estime sur les capacités de "Alizees66", "sax474", "zecat63" et surtout de "reves de gosses", voire de quelques autres pour imaginer qu'ils vont nous laisser aussi facilement prendre la poudre d'escampette.

La course de position est désormais terminée ou presque (n'est ce pas "Ricoo" et "Yojo13") une nouvelle course de vitesse commence avec l'objectif de faire du sud le plus vite possible en priant pour ne pas être arrêté par un "passage à niveau" qui scellera la fin de nos illusions. Dans une semaine entre les îles du cap-vert et les côtes brésiliennes une nouvelle course commencera avec le grand bluff qui consistera à affronter l'anticyclone de Saint-Hélène ou à aller chercher les vents portants au large du brésil, voire de l'uruguay pour les plus audacieux, mais attention, les Imoca ne sont pas de trimarans et le chemin parcouru ne se rattrapera pas si facilement.

Bonne nuit à tous les SO et félicitations pour votre détermination à poursuivre l'aventure, quel que soit votre classement !

Bien amicalement

Renaud

Par Olympic Star - Jeudi 21 Octobre 2010, 14:18

Profitons des merveilleuses cartes satellites de notre amis Kohtao pour faire un petit point sur la course et de remarquer que diverses options s'opposent :

1- à l'Est, à hauteur du détroit de Gibraltar et bientôt le long des côtes du Maroc, deux bateaux ont désormais fait un écart significatif sur leurs adversaires. "Chporgne", un habitué des grandes épopées (13ème de la Clipper, vainqueur de la 8ème étape et encore récemment 14ème de Cap Istanbul) et tout juste derrière "Mastoli", moins connu des habitués mais néanmoins 70ème de la Clipper et 41ème de la Solitaire du Figaro. Derrière eux c'est un peu le désert et l'on doit donc considérer que leur option est assez risquée avec les conditions de vent que l'on connaît depuis le départ.

2- au Centre dans la foulée de "Sece RKN" et de ses poissons pilotes, plusieurs concurrents parmi les favoris de la course SO cherchent un passage direct vers Madère puis les Canaries. C'est également un rude adversaire qui fait la course en tête : "Lintouchable" (2ème de la Transat 6.5, 4ème de l'Istanbul Européan Race 2009 et de la Figaro 2010, 5ème de l'Edhec). Toujours placé rarement gagnant sauf sur la 2ème étape de la Clipper, "Lintouchable" devance un petit peloton assez étalé d'adversaires sérieux tels "Louis47" (récent 6ème de Cap Istanbul), "Hugo 28" (3ème du Tour de France) et "Lamicaba" (4ème de Buenos-Aires - Dakar et 5ème de l'AG2R).
Avec eux ils sont assez nombreux à avoir choisi l'option centre mais doivent manoeuvrer serré pour trouver le passage.


3- l'option ouest est celle qui a été privilégiée à défaut du plus grand nombre de bateaux comme le montre la carte de kohtao et celle d VR, du moins par le plus grand nombre de favoris supposés de la course en SO. Le premier d'entres eux, mène justement l'option ouest, c'est bien entendu "Ricoo", notre maître à tous, vainqueur de la Sevenstar, de la Figaro et de l'Edhec et sur le podium d'une course sur deux depuis deux ans. Derrière "Ricoo", "Yojo13" (sistership de Mamour13 aujourd'hui en SO), "hurlevent971" (9ème de la Jacques Vabre en multi), "Mifou" (2ème du Tour de France et de l'Edhec), "Baobabn2" (21ème de Cap Istanbul, 4ème de l'étape 1), "Olympic Star" (7ème de Cap Istambul) et "Khamsin II" s'efforcent de ne pas perdre trop de terrain. Encore plus à l'ouest les ultras ont beaucoup perdu cette nuit à contourner l'anticyclone et sont en train de se replacer derrière le petit train de "Ricoo". "Reves de Gosses" (7ème de la Figaro, 10ème de la Sevenstar) mène ce dernier groupe dans lequel figuraient "Dan Suliac", "Chocotte44" et notre ami italien "Sax474" récent 5ème de Cap Istanbul, qui a bien failli abandonner il y a 48 heures. Encore plus à l'ouest l'extrémiste hispanique "Juanpi1973" (8ème de la Transat 6.5 s'en va re-découvrir le nouveau monde.

Pardon à tous ceux que je n'ai pu identifier et qui figurent bien placé au sein de ces groupes, il faudra attendre quelques jours et les futurs classements SO pour les démasquer. Je n'ai pas non plus parlé de ceux qui ont bénéficié de la largesse du pilotboat et se sont fait parachuté en plein coeur de la bagarre. Ils ne tiendront pas longtemps et seront vite oubliés. Alors maintenant faites vos jeux mais pour ma part je parie toujours pour Eric le Rouge et les tenants de l'ouest.

animation annexe des so